Spectrum complète son offre de numériseurs LXI

Rédigé par  mercredi, 25 janvier 2017 10:22

Le fabricant allemand vient d’ajouter des modèles dotés de 12 à 24 entrées à ses numériseurs LXI 2, 4 ou 8 entrées 500 Méch/s 14 bits et 130 ou 250 Méch/s 16 bits.

L’allemand Spectrum, fabricant d’instrumentation de test et mesure basée sur PC, vient d’étendre encore sa famille de numériseurs LXI digitizerNetbox, avec l’introduction de pas moins douze nouveaux modèles. Destinée aux applications où de nombreux signaux électroniques doivent être acquis et analysés (signaux large bande, réseaux de récepteurs, de capteurs, de détecteurs, d’antennes, etc.), la série DN6.44x se distingue par la présence de 12, 16, 20 ou 24 entrées analogiques (au lieu de 2, 4 ou 8 entrées avec la série DN2.44x) et 3 entrées numériques.

On retrouve toujours les fréquences d’échantillonnage de 130 ou 250 Méch/s et 500 Méch/s, pour une résolution respective de 16 et 14 bits, ainsi qu’une bande passante analogique de 65, 125 ou 250 MHz, selon le modèle, six gammes d’entrée (±200 mV à ±10 V), une impédance d’entrée commutable (50 Ω ou 1 MΩ), différents modes d’acquisition (Transient Recording, FIFO, Multiple Recording, Gated Sampling ou ABA mode). Signalons que la profondeur mémoire embarquée est désormais de 512 Méch par voie.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

Pas d'événement

Non classé
Dynamique des structures

De l’acquisition aux résultatsL’analyse de structure est un puissant outil pour comprendre le comportement [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Barrières de sécurité pour petites distances Barrières de sécurité pour petites distances
    Les nouveaux rideaux lumineux et barrières immatérielles de sécurité de la série SLC/SLG 240 COM de Schmersal conviennent aux applications avec une petite distance de sécurité.
    Lire la suite >
  • Analyseur de soufre dans le pétrole Analyseur de soufre dans le pétrole
    Horiba a complété sa gamme d’analyseurs de soufre, avec le modèle portable SLFA-60. Destiné à la détermination de la teneur en soufre dans les schistes bitumineux, le pétrole brut traditionnel et les autres produits pétroliers, cet appareil affiche une étendue de mesure double (0 à 9,9999 %) de celle du modèle qu’il remplace.
    Lire la suite >
  • Caméras industrielles Caméras industrielles
    IDS a lancé une nouvelle génération de caméras industrielles de la famille uEye SE. Les nombreuses variantes proposées la rendent compatible avec une grande variété d'applications.
    Lire la suite >
Run Time
Version exécutoire d’un logiciel. La plupart des logiciels industriels comportent une version dite de “développement” qu’utilise le développeur pour créer un applicatif opérationnel. Cet applicatif est ensuite compilé et chargé dans la (ou les) machines (s) cible. C’est cet applicatif que l’on appelle le “run time”. Le run time ne peut pas être modifié (sauf les paramétrages prévus lors de la conception du logiciel). Souvent, les éditeurs de logiciels vendent une version “développement” et font payer des royalties pour les versions “run-time” (les royalties sont calculées en fonction du nombre de postes déployés).