Spectrum complète son offre de numériseurs LXI

Rédigé par  mercredi, 25 janvier 2017 10:22

Le fabricant allemand vient d’ajouter des modèles dotés de 12 à 24 entrées à ses numériseurs LXI 2, 4 ou 8 entrées 500 Méch/s 14 bits et 130 ou 250 Méch/s 16 bits.

L’allemand Spectrum, fabricant d’instrumentation de test et mesure basée sur PC, vient d’étendre encore sa famille de numériseurs LXI digitizerNetbox, avec l’introduction de pas moins douze nouveaux modèles. Destinée aux applications où de nombreux signaux électroniques doivent être acquis et analysés (signaux large bande, réseaux de récepteurs, de capteurs, de détecteurs, d’antennes, etc.), la série DN6.44x se distingue par la présence de 12, 16, 20 ou 24 entrées analogiques (au lieu de 2, 4 ou 8 entrées avec la série DN2.44x) et 3 entrées numériques.

On retrouve toujours les fréquences d’échantillonnage de 130 ou 250 Méch/s et 500 Méch/s, pour une résolution respective de 16 et 14 bits, ainsi qu’une bande passante analogique de 65, 125 ou 250 MHz, selon le modèle, six gammes d’entrée (±200 mV à ±10 V), une impédance d’entrée commutable (50 Ω ou 1 MΩ), différents modes d’acquisition (Transient Recording, FIFO, Multiple Recording, Gated Sampling ou ABA mode). Signalons que la profondeur mémoire embarquée est désormais de 512 Méch par voie.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

28/11/2017 - 30/11/2017
SPS IPC Drives
28/11/2017 - 30/11/2017
Vrac Tech Expo
05/12/2017 - 05/12/2017
Journée technique du CFM
06/12/2017 - 06/12/2017
Journée régionale de l’électronique (JRE)
14/12/2017 - 14/12/2017
Energy Class Factory

Capteurs et transmetteurs
Thermorésistance iTHERM TM411 | Endress+Hauser

Cette thermorésistance iTHERM a été conçue pour répondre aux exigences de l'agroalimentaire et des [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
FAO
Fabrication Assistée par Ordinateur, traduction de l’anglais CAM (Computer-Aided Manufacturer). Il existe de nombreux logiciels spécialisés dans ces domaines, qui assurent la programmation des machines de production (commandes numériques de machines-outils, par exemple) et des équipements de contrôle et test (machines à mesurer dimensionnelles électroniques, testeurs de cartes électroniques, etc.).
Les logiciels de FAO utilisent en général les fichiers de CAO créés lors de la conception du produit (pièce mécanique, carte électronique, etc.) à fabriquer.