Tests de réseaux : Keysight Technologies s’offre Ixia

Rédigé par  jeudi, 02 février 2017 12:03
Tests de réseaux : Keysight Technologies s’offre Ixia Ixia

L’américain complète son offre avec les solutions de test, de visibilité et de sécurité pour les réseaux physiques et virtuels de son compatriote.

L’américain Keysight Technologies, le leader mondial en solutions de test et mesure électroniques, vient d’annoncer le rachat de son compatriote Ixia, fabricant de solutions de tests, de visibilité et de sécurité pour les réseaux physiques et virtuels, pour un montant d’environ 1,6 milliard de dollars.

« Cette acquisition est complémentaire à 100 % à notre activité, et cette combinaison sera un moteur d'innovations puissant pour alimenter la croissance, élargit nos solutions centrées sur le logiciel et crée de nouvelles opportunités », affirme Ron Nersesian, Keysight président et CEO de Keysight Technologies.

L’offre combinée de solutions de bout en bout des couches 1 à 7 s’étendra de la conception électronique aux performances des applications et de la sécurité, en passant par la validation de des périphériques et des réseaux, pour les segments de marché en forte croissance (5G, objets connectés).

Dernière modification le jeudi, 02 février 2017 12:05
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

Pas d'événement

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Machines à décaper l’isolantLa technique moderne ne peut pas renoncer aux câbles. Pour pratiquement [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
In situ

Le test in-situ d’une carte électronique consiste à tester individuellement les composants qu’elle comporte ainsi que la qualité des connexions. L’accès électrique aux différents points de la carte s’effectue à l’aide d’une planche à clous. Le test in-situ permet de mettre immédiatement en évidence un composant défaillant. Lors du test, seul le composant ou la zone sous test est mise sous tension.
Sur les cartes les plus denses, l’accès aux points de la carte est de plus en plus difficile. Ceci a conduit les fabricants de testeurs de cartes à développer des techniques de contrôle optique (AOI) ou à rayons X. Mais, bien évidemment, on se limite ici à des contrôles d’aspects (de qualité des soudures, de marquage des composants, etc.) et on n’atteint pas la qualité d’un test électrique.
Le test in-situ est en général complété par un test fonctionnel, qui permet de s’assurer du bon fonctionnement de la carte. Dans certaines productions bien rodées, on se contente d'un test fonctionnel rapide, de type "go-no go", et on pratique éventuellement un test in-situ sur les cartes qui n'ont pas passé le test go-no go, afin de localiser le défaut et réparer la carte.