Recul des ventes de Wireless Telecom Group en 2016

Rédigé par  jeudi, 06 avril 2017 12:11
Timothy Whelan, CEO de Wireless Telecom Group. Timothy Whelan, CEO de Wireless Telecom Group.

Le spécialiste des de composants, modules, systèmes et instruments de mesure RF et micro-ondes a enregistré une baisse de 5,4 % de son chiffre d’affaires.

Malgré un très bon 4e trimestre (hausse de 13,6 % du chiffre d’affaires, à 9 millions de dollars), le groupe américain Wireless Telecom Group, fabricant de composants, modules, systèmes et instruments de mesure RF et micro-ondes, au travers des sociétés Boonton Electronics, CommAgility, Microlab et Noisecom, vient de clore son exercice fiscal 2016 sur le recul de 5,4 % de son chiffre d’affaires, à 31,3 M$.

La société enregistre sur la même période des pertes nettes d’un montant de 1,8 M$, au lieu de bénéfices nets de 376 681 dollars en 2015. Si l’activité Solutions de réseaux affiche, en 2016, une baisse de 6,2 %, à 20,2 M$, le segment Test et mesure ne recule que de 3,9 %, à 11,1 M$.

« À bien des égards, 2016 a été une année difficile. Il y a cependant eu un certain nombre de points positifs réalisés au cours du 2e semestre et au début de 2017 et qui amélioreront nos perspectives de revenus et de rentabilité en 2017, notamment l'acquisition de CommAgility en février dernier et la création du segment Solutions embarquées », explique Timothy Whelan (voir photographie), CEO de Wireless Telecom Group.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

19/09/2017 - 21/09/2017
Congrès international de métrologie (CIM)
19/09/2017 - 21/09/2017
Enova Paris
27/09/2017 - 28/09/2017
Simer
03/10/2017 - 03/10/2017
Journée Technique - Accréditation NF ISO 17025
05/10/2017 - 06/10/2017
4DMIX
10/10/2017 - 10/10/2017
Journée technique du CFM
10/10/2017 - 11/10/2017
Atmos’Fair
10/10/2017 - 12/10/2017
Sepem Industries Angers
18/10/2017 - 18/10/2017
Table ronde Mesures sur l'efficacité énergétique

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Machines à décaper l’isolantLa technique moderne ne peut pas renoncer aux câbles. Pour pratiquement [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Alimentations pour l'industrie nucléaire Alimentations pour l'industrie nucléaire
    Ametek Solidstate Control propose les Nuclear Digital ProcessPower, les premières alimentations sans interruption du marché, selon le fabricant, répondant à la classe 1E imposée dans les installations nucléaires.
    Lire la suite >
  • Commutateur avec batterie Commutateur avec batterie
    Le BSP-360 de Planet est un commutateur Ethernet administrable. Il est conçu avec batterie pour le déploiement de réseaux de contrôle et de gestion à distance de dispositifs IP.
    Lire la suite >
  • Panel PC robustes Panel PC robustes
    Les Panel PC APC-3072 et APC-3082 d’Aplex sont conçus pour les véhicules commerciaux et industriels, ainsi que les environnements critiques (IP66 et connecteurs M12 étanches).
    Lire la suite >
Théorème de Shannon
Il concerne la numérisation d’un signal analogique. La numérisation consiste à échantillonner le signal à une fréquence donnée et à attribuer une valeur numérique à chacun des échantillons ainsi obtenus. Le théorème de Shannon dit que si on veut être sûr de ne perdre aucune informatique sur le signal, il faut que la fréquence d’échantillonnage soit au moins le double de la fréquence maximale contenue dans le signal. Ainsi, si un signal 10 Hz contient des harmoniques jusqu’au rang 20 (la fréquence maximale est alors de 20 x 10 = 200 Hz), il doit être échantillonné à une fréquence qui est au moins le double de 200 Hz, soit 400 Hz minimum.