Recul des ventes de Wireless Telecom Group en 2016

Rédigé par  jeudi, 06 avril 2017 12:11
Timothy Whelan, CEO de Wireless Telecom Group. Timothy Whelan, CEO de Wireless Telecom Group.

Le spécialiste des de composants, modules, systèmes et instruments de mesure RF et micro-ondes a enregistré une baisse de 5,4 % de son chiffre d’affaires.

Malgré un très bon 4e trimestre (hausse de 13,6 % du chiffre d’affaires, à 9 millions de dollars), le groupe américain Wireless Telecom Group, fabricant de composants, modules, systèmes et instruments de mesure RF et micro-ondes, au travers des sociétés Boonton Electronics, CommAgility, Microlab et Noisecom, vient de clore son exercice fiscal 2016 sur le recul de 5,4 % de son chiffre d’affaires, à 31,3 M$.

La société enregistre sur la même période des pertes nettes d’un montant de 1,8 M$, au lieu de bénéfices nets de 376 681 dollars en 2015. Si l’activité Solutions de réseaux affiche, en 2016, une baisse de 6,2 %, à 20,2 M$, le segment Test et mesure ne recule que de 3,9 %, à 11,1 M$.

« À bien des égards, 2016 a été une année difficile. Il y a cependant eu un certain nombre de points positifs réalisés au cours du 2e semestre et au début de 2017 et qui amélioreront nos perspectives de revenus et de rentabilité en 2017, notamment l'acquisition de CommAgility en février dernier et la création du segment Solutions embarquées », explique Timothy Whelan (voir photographie), CEO de Wireless Telecom Group.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

Pas d'événement

Non classé
Mesure vibratoire de machines tournantes

Quelle que soit la machine : générateur, turbine, compresseur alternatif, diesel ou transmission, les [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Onduleur 30 à 500 kVA Onduleur 30 à 500 kVA
    Eaton étend la gamme de puissance de son onduleur 93PM, qui fournit une alimentation régulière, ininterrompue et propre pour les centres informatiques. Cet onduleur s'adapte désormais aux besoins de l'industrie.
    Lire la suite >
  • Module de sécurité Module de sécurité
    Wieland Electronic propose un nouveau module de sécurité, le Samos Pro Compact Plus. Il est conçu pour des applications telles que le déverrouillage des serrures de portes de machines ou des installations, le service de maintenance et d’entretien des escaliers mécaniques ou encore des presses hydraulique et pneumatique.
    Lire la suite >
  • Logiciel d'inspection pour tablettes numériques Logiciel d'inspection pour tablettes numériques
    Faro Technologies a lancé la plate-forme Visual Inspect destinée à l’inspection et à la conception. Elle permet de transférer une importante quantité de données CAO 3D complexes vers une tablette numérique iPad, pour les utiliser à des fins de visualisation mobile.
    Lire la suite >
AMS
Asset Management Solutions, gestion des équipements sur un site industriel. Le terme de “gestion” a ici un sens assez général : il peut s’agir de la gestion (suivi) des étalonnages, de la gestion de la maintenance (types et rythme des interventions), voire de la gestion économique (achat, leasing, location, infogérances, etc).
AMS est également le sigle d’un logiciel de gestion d’actifs (AMS = Asset Management System) de Emerson Process Management, destiné à la gestion des instruments de process (capteurs et vannes, essentiellement).