Tektronix se lance dans l’analyse de réseaux vectorielle

Rédigé par  mardi, 25 avril 2017 12:25

Le leader mondial en oscilloscopie étend son offre d’instruments de mesure RF USB avec ses premiers analyseurs de réseaux vectoriels.

Avec la nouvelle série TTR500, l’américain Tektronix, le leader mondial en oscilloscopie et l’un des principaux fabricants en instrumentation électronique, se lance sur le marché de l’analyse de réseaux vectorielle. Le fabricant étend en effet son offre d’instruments de mesure RF au format USB avec ses premiers analyseurs de réseaux vectoriels.

« Avec son architecture innovante et son design désagrégé, la série TTR500 atteint le même niveau de performances que celui d'un modèle de paillasse, mais moyennant un coût 40 % moindre et une taille et un poids à l’unité sept fois moins importants. La nouvelle architecture permet également de réduire considérablement le nombre de composants présents dans l'instrument, ce qui réduit la complexité et permet une fiabilité accrue par rapport aux appareils de paillasse traditionnels », explique Jim McGillivary, directeur général des solutions RF et composants de Tektronix.

Les deux modèles d’ores et déjà disponibles de la série TTR500, selon la gamme de fréquence (100 kHz à 3 ou 6 GHz), sont des analyseurs de réseaux vectoriels 2 ports pour la mesure de composants passifs/actifs, d’antennes, de modules RF, des câbles de test, d’adaptateurs, etc. Les marchés visés sont avant tout la conception dans le domaine des objets connectés (IoT) et l'Éducation nationale.

Parmi les autres caractéristiques, citons une dynamique typique de 124 dB (de 2 à 200 MHz) ou 122 dB (de 4,5 à 6 GHz), un bruit de trace typique inférieur à 0,008 dB rms (jusqu'à 200 MHz) et une puissance de sortie comprise entre -50 et +7 dBm, des dimensions (HxLxP) de 44,5 x 206,4 x 285,8 mm et une masse de 1,59 kg. Le fabricant propose enfin le nouveau logiciel d'analyse VectorVu-PC et le seul té de polarisation intégré pour tester les dispositifs actifs dans cette catégorie.

Dernière modification le mardi, 25 avril 2017 12:34
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

28/11/2017 - 30/11/2017
SPS IPC Drives
28/11/2017 - 30/11/2017
Vrac Tech Expo
05/12/2017 - 05/12/2017
Journée technique du CFM
06/12/2017 - 06/12/2017
Journée régionale de l’électronique (JRE)
14/12/2017 - 14/12/2017
Energy Class Factory

Capteurs et transmetteurs
Thermorésistance iTHERM TM411 | Endress+Hauser

Cette thermorésistance iTHERM a été conçue pour répondre aux exigences de l'agroalimentaire et des [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
FAO
Fabrication Assistée par Ordinateur, traduction de l’anglais CAM (Computer-Aided Manufacturer). Il existe de nombreux logiciels spécialisés dans ces domaines, qui assurent la programmation des machines de production (commandes numériques de machines-outils, par exemple) et des équipements de contrôle et test (machines à mesurer dimensionnelles électroniques, testeurs de cartes électroniques, etc.).
Les logiciels de FAO utilisent en général les fichiers de CAO créés lors de la conception du produit (pièce mécanique, carte électronique, etc.) à fabriquer.