LabView NXG et 5G au menu de NIWeek 2017

Rédigé par  mercredi, 24 mai 2017 10:50

National Instruments vient de dévoiler une ribambelle d’innovations, dont la nouvelle génération de LabView et le premier transcepteur 28 GHz.

A l’occasion de l’édition 2017 de son événement mondial NIWeek, qui se déroule du 22 au 25 mai à Austin (Texas), l’américain National Instruments, spécialiste des systèmes de test basés sur plateformes, vient d’annoncer la nouvelle génération de LabView, la première radiologicielle (SDR) dédiée à la bande de fréquence 28 GHz, des châssis CompactDAQ avec synchronisation TSN et des bâtis-racks configurables pour le test automatisé.

La première version du logiciel de conception de systèmes LabView de nouvelle génération, baptisée LabView NXG (voir photographie), comble l'écart entre les logiciels « configuratifs » et les langages de programmation personnalisés, en proposant une nouvelle approche de l'automatisation des mesures. Les experts peuvent en effet se consacrer aux véritables problèmes scientifiques et techniques plutôt qu'à la configuration de leurs outils.

La présence d’un nouveau flux de développement permet d'acquérir et d'analyser à répétition des données de mesures sans programmation, d’où un véritable gain de productivité pour les ingénieurs en charge de réaliser des mesures sur table. LabViewNXG intègre également un éditeur entièrement remanié et qui présente des fonctionnalités souvent requises par les utilisateurs chevronnés de LabView, tout en garantissant une utilisation similaire à celle des logiciels complémentaires du marché. L’éditeur assure ainsi un gain de productivité en optimisant les micro-interactions, les objets vectorisés de l'interface utilisateur et la qualité des fonctions de zoom.

Avec les nouvelles têtes radio mmRH-3642, mmRH-3652 et mmRH-3602, National Instruments propose désormais le premier transcepteur disponible sur étagère (mmWave Transceiver System), capable d'émettre et/ou de recevoir des signaux large bande jusqu'à 2 GHz de bande passante en temps réel et de fonctionner dans la gamme allant de 27,5 à 29,5 GHz. La radiologicielle mmWave Transceiver System et son logiciel spécifique constituent ainsi un excellent point de départ pour mener des campagnes de recherche et de mesures conformément aux spécifications 5G de Verizon et du 3GPP.

Les châssis cDAQ-9185 et cDAQ-9189, dotés respectivement de 4 et 8 emplacements, intègrent de nouvelles capacités de synchronisation temporelle reposant sur le réseau Ethernet et la technologie Time Sensitive Networking (TSN). Cette dernière est parfaitement adaptée aux mesures distribuées sur de longues distances.

Quant aux bâtis-racks 19 pouces et disponibles en plusieurs formats, ils « constituent une infrastructure mécanique, électrique et de sécurité, destinée à accélérer la conception et le développement de systèmes de test automatiques dans différents secteurs industriels, du semi-conducteur à l'électronique grand public, en passant par l'aérospatiale et l'automobile », explique la société.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

07/11/2017 - 07/11/2017
NIDays

Capteurs et transmetteurs
Détecteur de niveau à lames vibrantes Liquiphant

Le Liquiphant FTL31 est un détecteur de niveau pour les liquides. Le FTL31 est conçu pour les applications [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Codeur multitours Codeur multitours
    Le Sendix F5883 de Kübler est un codeur optique à arbre creux, conçu pour répondre aux contraintes des entraînements de plus en plus compacts.
    Lire la suite >
  • Moteur pas-à-pas Moteur pas-à-pas
    Schneider Electric a lancé le moteur pas-à-pas Lexium Mdrive, doté d'un variateur, d'un contrôleur et d'un codeur optionnel. Il répond ainsi aux besoins de contrôle des applications de positionnement.
    Lire la suite >
  • PC pour systèmes de vision PC pour systèmes de vision
    Aaeon a sorti le PC Boxer-6839 pour les systèmes de vision industrielle. Il a été testé avec de nombreuses caméras et logiciels de vision.
    Lire la suite >
IEEE 1394
Cette norme porte sur un bus série externe conçu à l’origine par Apple pour raccorder des périphériques à haut débit (400 Mbit/s) sur des PC (équipements vidéo en particulier). Apple l’avait baptisé FireWire. Sony l’a quant à lui appelé i.Link.
Quand USB est apparu sur les PC, on a pensé que ce port serait réservé aux périphériques à faible débit (clavier, écran, imprimante) tandis que FireWire assurerait la connexion des périphériques à haut débit. Mais USB a vu ses capacités augmentées et du coup FireWire n’a pas connu le succès escompté sur les PC.
Le bus IEEE1394 est un bus série capable de transmettre des données de façon asynchrone et isochrone avec un débit utile très proche du débit nominal. Simple dans sa conception (paire torsadée) et dans son utilisation (plug and play à chaud), il trouve des applications dans le domaine industriel, en particulier dans les applications de vision et en tant que bus de terrain pour les commandes et synchronisations d’axes.