Keysight Technologies se sépare de ses numériseurs PCIe

Rédigé par  jeudi, 17 août 2017 16:17
Keysight Technologies se sépare de ses numériseurs PCIe Acqiris

L’essaimage ainsi créée autour de la ligne de numériseurs au format PCI Express s’appellera… Acqiris.

Selon notre confrère Martin Rowe du site Internet www.EETimes.com, l’américain Keysight Technologies, le leader mondial en solutions de test et mesure électroniques, vient d’annoncer la création d’un essaimage autour de sa ligne de numériseurs (voir photographie) au format PCI Express (PCIe). Le nom de cette nouvelle société indépendante est… Acqiris.

Rappelons qu’Agilent Technologies – l’ancien nom de Keysight Technologies avant la séparation des activités Sciences de la vie et Test et mesure électroniques – avait racheté fin 2006 Acqiris, pour un montant non dévoilé. Créée en 1998 et situé à Genève, le fabricant était déjà spécialisé dans les numériseurs, les convertisseurs temps-numérique et les analyseurs de formes d’onde aux formats CompactPCI, PCI, PXI, VXI et VME.

« Le “nouvel” Acqiris sera focalisé sur les composants d’acquisition du signal (CAN) pour les OEM et bien positionné pour croître. En tant que société indépendante, avec la même équipe depuis 20 ans et fort de la richesse de l’expérience acquise auprès de Keysight Technologies, Acqiris est en mesure d'être agile et réceptif pour répondre au marché des OEM », affirme Didier Lavanchy, l’ancien directeur général du groupe Numériseurs haute vitesse de Keysight Technologies et désormais CEO d’Acqiris.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

30/01/2018 - 01/02/2018
Sepem Rouen
01/02/2018 - 01/02/2018
Journée technique du LNE
06/02/2018 - 06/02/2018
Journée technique du CFM
06/02/2018 - 07/02/2018
Analyse industrielle
07/02/2018 - 08/02/2018
Pharmapack Europe
07/02/2018 - 08/02/2018
Biogaz Europe
07/02/2018 - 08/02/2018
Enova Lyon

Non classé
Mesure vibratoire de machines tournantes

Quelle que soit la machine : générateur, turbine, compresseur alternatif, diesel ou transmission, les [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
PROM
Programmable read-only memory , mémoire programmable à lecture seulement. Il s’agit de circuits intégrés assurant une fonction de mémoire non volatile, c’est-à-dire qui conserve ses informations même lorsque l’alimentation est coupée (alors que ce n’est pas le cas pour les mémoires vives RAM).
L’histoire des mémoires non volatiles présentées en circuit intégré a démarré avec les ROM, qui étaient programmées une fois pour toutes par le fabricant du composant. Il s’agissait donc d’une mémoire morte. Les PROM font un peu la même chose mais ici la programmation est assurée par l’utilisateur lui-même (à l’aide d’un programmateur, qui consiste à appliquer des courants forts de façon à faire fondre des contacts à l’intérieur du circuit). Comme pour les ROM, la programmation est faite une fois pour toutes.
Les EPROM qui ont suivi étaient radicalement différentes : elles pouvaient s’effacer (en appliquant des rayonnements ultraviolets sur la puce du composant, à travers une fenêtre transparente) et pouvaient être reprogrammées ; comme les ROM et les PROM, il s’agit de mémoires non volatiles (par contre, les EPROM ne sont pas des mémoires mortes).
La EEPROM enfin, présente l’avantage d’être effacable électriquement. Bien entendu, elle peut être reprogrammée.