Rohde & Schwarz renforce son offre en analyse de réseau

Rédigé par  mercredi, 30 août 2017 11:27

Le fabricant allemand a introduit l’analyseur de réseau vectoriel ZNLE, étoffant ainsi sa gamme économique.

L’allemand Rohde & Schwarz, l’un des principaux fabricants mondiaux en test et mesure, en technologies des médias, en communications sécurisées, en radiosurveillance, etc., a étendu son offre en analyse de réseau vectoriel avec l’introduction du modèle économique ZNLE. En plus de ses très bonnes performances RF, il a tout pour « rendre les mesures de paramètres S simples comme bonjour, pour caractériser des composants RF tels que des antennes, des atténuateurs, des filtres et des cartes imprimées », affirme la société.

Pour cela, le ZNLE dispose notamment d’un écran LCD couleur tactile multipoints 10,1 pouces WXGA, d’une interface utilisateur structurée, permettant ainsi d'accéder à toutes les fonctions avec un nombre d'étapes minimal, des touches Undo/Redo et des menus d'aide contextuelle relatifs aux diverses fonctions et paramètres. L’appareil présente également un encombrement de seulement 408 x 235 mm (hauteur de 181 mm), soit deux tiers de moins que des modèles concurrents.

En ce qui concerne les spécifications, le nouvel analyseur de réseau vectoriel 2 ports permet de réaliser des mesures de paramètres S bidirectionnelles (S11, S21, S12 et S22) d’une manière plus rapide et précise, grâce notamment à un assistant, et dans une gamme de fréquences de 1 MHz à 3 GHz (ZNLE3) ou 6 GHz (ZNLE6). Parmi les autres spécifications, citons une dynamique supérieure à 110 dB au-delà de 50 MHz, des filtres de résolution allant de 1 Hz à 500 kHz, un temps de mesure de 9,6 ms (201 points avec un filtre de 100 kHz, span de 200 MHz et calibrage deux ports TOSM/SOLT), un bruit de trace typique de 0,001 dB rms.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

30/01/2018 - 01/02/2018
Sepem Rouen
01/02/2018 - 01/02/2018
Journée technique du LNE
06/02/2018 - 06/02/2018
Journée technique du CFM
06/02/2018 - 07/02/2018
Analyse industrielle
07/02/2018 - 08/02/2018
Pharmapack Europe
07/02/2018 - 08/02/2018
Biogaz Europe
07/02/2018 - 08/02/2018
Enova Lyon

Capteurs et transmetteurs
Transmetteur 8 voies Liquiline CM448 | Endress+Hauser

Le Liquiline CM448 est un transmetteur multiparamètre numérique pour la surveillance et le contrôle [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
PROM
Programmable read-only memory , mémoire programmable à lecture seulement. Il s’agit de circuits intégrés assurant une fonction de mémoire non volatile, c’est-à-dire qui conserve ses informations même lorsque l’alimentation est coupée (alors que ce n’est pas le cas pour les mémoires vives RAM).
L’histoire des mémoires non volatiles présentées en circuit intégré a démarré avec les ROM, qui étaient programmées une fois pour toutes par le fabricant du composant. Il s’agissait donc d’une mémoire morte. Les PROM font un peu la même chose mais ici la programmation est assurée par l’utilisateur lui-même (à l’aide d’un programmateur, qui consiste à appliquer des courants forts de façon à faire fondre des contacts à l’intérieur du circuit). Comme pour les ROM, la programmation est faite une fois pour toutes.
Les EPROM qui ont suivi étaient radicalement différentes : elles pouvaient s’effacer (en appliquant des rayonnements ultraviolets sur la puce du composant, à travers une fenêtre transparente) et pouvaient être reprogrammées ; comme les ROM et les PROM, il s’agit de mémoires non volatiles (par contre, les EPROM ne sont pas des mémoires mortes).
La EEPROM enfin, présente l’avantage d’être effacable électriquement. Bien entendu, elle peut être reprogrammée.