Double acquisition française pour Exfo

Rédigé par  mardi, 12 septembre 2017 11:47
Double acquisition française pour Exfo Yenista optics

Le canadien vient de racheter un tiers d’Astellia et d’entrer en négociation pour acquérir Yenista Optics.

En huit jours seulement, le canadien Exfo, l’un des principaux fabricants de solutions de test et d’assurance de services pour l’industrie des télécommunications, vient d’annoncer le rachat de 33,1 % du capital du français Astellia et d’entrer en négociation exclusive pour acquérir un autre français, Yenista Optics.

Situé à Rennes (Ille-et-Vilaine) et avec des bureaux à Paris, en Afrique du Sud, au Canada, en Espagne, au Liban, au Maroc et États-Unis, Astellia a né au début des années 2000 de la fusion d'Edixia Telecom Technologies et de Qositel, un essaimage d'Orange Labs. La société est l’un des principaux acteurs mondiaux dans l’analyse de la performance des réseaux mobiles et de l’expérience des abonnés.

Dans le cadre de la transaction, Exfo a racheté l'intégralité des parts des quatre fondateurs (Christian Queffelec, Frédéric Vergine, Julien Lecoeuvre et Emmanuel Audousset), soit 25,4 % du capital d'Astellia, et la majorité de la participation d’Isatis Capital, qui représentant 7,7 %. Ce qui représente ainsi un total de 33,1 % du capital d'Astellia pour un montant de 8,6 millions d’euros.

« Cet investissement est directement aligné avec notre stratégie d’augmenter notre masse critique, notre base de clients et d’élargir notre marché adressable dans l’industrie mondiale des systèmes d’analytics et d’assurance de services », explique Germain Lamonde, président exécutif du Conseil d’administration d’Exfo.

En ce qui concerne Yenista Optics, la société, créée en 2003 à Lannion (Côtes-d'Armor) et qui a enregistré en 2016 un chiffre d’affaires de 5,2 M€, conçoit et fabrique des analyseurs de spectre optique (voir photographie), des lasers et des filtres accordables, ainsi que des systèmes de test d’éléments passifs de réseaux optiques pour la R&D et la production. Yenista Optics détient d’ailleurs plus de 20 brevets pour des techniques de mesure, des filtres optiques et des lasers à cavité externe.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

21/11/2017 - 23/11/2017
Europack Euromanut CFIA
28/11/2017 - 30/11/2017
SPS IPC Drives
28/11/2017 - 30/11/2017
Vrac Tech Expo
05/12/2017 - 05/12/2017
Journée technique du CFM
06/12/2017 - 06/12/2017
Journée régionale de l’électronique (JRE)
14/12/2017 - 14/12/2017
Energy Class Factory

Capteurs et transmetteurs
Détecteur de niveau à lames vibrantes Liquiphant

Le Liquiphant FTL31 est un détecteur de niveau pour les liquides. Le FTL31 est conçu pour les applications [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Codeurs rotatifs incrémentaux Codeurs rotatifs incrémentaux
    La nouvelle technologie optique BlueBeam sert de base aux codeurs rotatifs incrémentaux ENI58IL de Pepperl+Fuchs. Elle améliore ainsi leur résolution, leur amplitude et la qualité du signal.
    Lire la suite >
  • Prises IEC avec fibres optiques Prises IEC avec fibres optiques
    Les prises IEC de la série 6600-5 de Schurter intègrent des fibres optiques, afin d'afficher le statut de la connexion.
    Lire la suite >
  • Détecteur HPC à pixels Détecteur HPC à pixels
    Bruker et Dectris ont développé l’Eiger2 R 500K, la toute dernière génération de détecteur à rayons X à comptage d’électrons hybrides (HPC) à pixels. Cette nouvelle génération regroupe un ensemble d’améliorations et de nouvelles fonctionnalités.
    Lire la suite >
Tablette graphique, tablette PC
Il s’agit d’un périphérique d’ordinateur qui permet de réaliser un dessin à l’aide d’un ordinateur, en déplaçant un stylet sur la surface du périphérique.
Il existe aussi des ordinateurs sur lesquels la tablette graphique est intégrée : on les appelle des tablettes PC.