Succès de l’OPA d’Exfo sur Astellia

Rédigé par  mardi, 13 février 2018 09:57
Succès de l’OPA d’Exfo sur Astellia Astellia

Le canadien acquiert ainsi 82,7 % des actions visées du français, au prix de 10 euros par action, portant sa participation à 88,4 % du capital.

Le canadien Exfo, l’un des principaux fabricants de solutions de test et d’assurance de services pour l’industrie des télécommunications, vient d’annoncer le succès de l’offre publique d’achat (OPA) auprès des actionnaires du français Astellia, l’un des principaux acteurs mondiaux dans l’analyse de la performance des réseaux mobiles et de l’expérience des abonnés.

Le canadien acquiert ainsi 82,7 % des actions visées du français, au prix de 10 euros par action – ce prix représente une prime de 44,7 % par rapport au cours de clôture de l’action Astellia le 30 août 2017 – , portant sa participation à 88,4 % du capital. La composition du Conseil d'administration du français sera modifiée, afin de tenir compte de la nouvelle structure de l'actionnariat.

Conformément à l’article 232-4 du règlement général de l’Autorité des marchés financiers (AMF), l’OPA sera automatiquement ré-ouverte début février 2018 pour une durée de 10 jours de négociation, selon un calendrier qui sera publié prochainement par l'AMF. Exfo demandera la mise en œuvre d'un retrait obligatoire si, à l'issue de l'offre ré-ouverte, les actionnaires minoritaires ne représentent pas plus de 5 % du capital ou des droits de vote d'Astellia.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

Pas d'événement

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Machines à décaper l’isolantLa technique moderne ne peut pas renoncer aux câbles. Pour pratiquement [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Barrières de sécurité pour petites distances Barrières de sécurité pour petites distances
    Les nouveaux rideaux lumineux et barrières immatérielles de sécurité de la série SLC/SLG 240 COM de Schmersal conviennent aux applications avec une petite distance de sécurité.
    Lire la suite >
  • Analyseur de soufre dans le pétrole Analyseur de soufre dans le pétrole
    Horiba a complété sa gamme d’analyseurs de soufre, avec le modèle portable SLFA-60. Destiné à la détermination de la teneur en soufre dans les schistes bitumineux, le pétrole brut traditionnel et les autres produits pétroliers, cet appareil affiche une étendue de mesure double (0 à 9,9999 %) de celle du modèle qu’il remplace.
    Lire la suite >
  • Caméras industrielles Caméras industrielles
    IDS a lancé une nouvelle génération de caméras industrielles de la famille uEye SE. Les nombreuses variantes proposées la rendent compatible avec une grande variété d'applications.
    Lire la suite >
Run Time
Version exécutoire d’un logiciel. La plupart des logiciels industriels comportent une version dite de “développement” qu’utilise le développeur pour créer un applicatif opérationnel. Cet applicatif est ensuite compilé et chargé dans la (ou les) machines (s) cible. C’est cet applicatif que l’on appelle le “run time”. Le run time ne peut pas être modifié (sauf les paramétrages prévus lors de la conception du logiciel). Souvent, les éditeurs de logiciels vendent une version “développement” et font payer des royalties pour les versions “run-time” (les royalties sont calculées en fonction du nombre de postes déployés).