Keysight Technologies complète sa gamme d’émulateurs 5G

Rédigé par  jeudi, 24 mai 2018 11:11

L’américain a en effet introduit la première solution de canaux compatible 5G New radio (NR) du marché.

Après avoir introduit le premier émulateur de réseau 5G NR en décembre 2017, l’américain Keysight Technologies, le leader mondial en solutions de test et mesure électroniques, vient de dévoiler le système d’émulation de canaux 5G Propsim F64, la première solution compatible 5G New radio (NR) du marché.

Ce système permet aux fabricants de chipsets, d’appareils et d’équipements réseaux de caractériser les performances de bout en bout des stations de base 4G, 5G et WLAN (IEEE802.11ax), ainsi que des terminaux mobiles, en émulant des conditions radio réelles en laboratoire.

Pour cela, le Propsim F64 supporte toutes les largeurs de bande et tous les schémas d’agrégation de porteuses (Carrier Aggregation ou CA), ainsi que propose le plus grand nombre de canaux pour l’émulation et le test de la technologie Massive MIMO. La nouvelle solution intègre également les derniers outils de modélisation de canaux pour les scénarii spatiaux 3D personnalisables et la modélisation dynamique du mouvement. Il prend en charge les tests conduits et OTA (Over-The-Air) sur des fréquences en-dessous de 6 GHz et millimétriques.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans


Capteurs et transmetteurs
Radar de niveau Micropilot FMR10/FMR20

Micropilot FMR10/FMR20 -Pour les cuves de stockage et le domaine de l’eauEndress+Hauser frappe un grand [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
HACCP
Hazard Analysis and Critical Control Point, analyse des risques et contrôle des points critiques. Les Américains prononcent “Hassip”. L’HACCP s’applique surtout dans les industries alimentaires et pharmaceutiques et il rassemble les bonnes pratiques dans ce domaine. L’HACCP s’articule autour de sept principes :
- L’analyse des risques potentiels (contamination microbienne, présence d’une toxine chimique, d’un morceau de verre ou de métal, par exemple) et la manière de les contrôler.
- Le contrôle des points critiques afin d’éliminer totalement le risque. Parmi les moyens couramment utilisés pour cela, on peut citer la cuisson, la réfrigération et la détection de présence de particules métalliques (qui peuvent apparaître lorsqu’il s’agit de produits malaxés ou broyés).
- La recherche de mesures préventives pour chaque point critique, avec les valeurs limites. Il peut par exemple s’agir d’une température et d’un temps minimum de cuisson.
- La mise en place de procédures pour s’assurer que les points critiques sont effectivement bien pris en compte. Ceci peut être fait par la désignation de responsables chargés de telle ou telle opération.
- La mise en place d’actions correctives lorsque le suivi montre que certaines procédures ou mesures préventives n’ont pas été correctement prises en compte.
- L’établissement de procédures pour vérifier que le process fonctionne correctement. Pour cela, on peut par exemple utiliser des enregistreurs qui vont relever les températures et les temps de cuisson.
- La mise en place d’un système de gestion de la documentation de l’ensemble du système HACCP