Pico Technology renforce sa gamme d’oscilloscopes

Rédigé par  jeudi, 21 juin 2018 14:45

Le fabricant britannique renouvelle sa série d’oscilloscopes numériques dotés de la technologie de résolution verticale flexible FlexRes.

Le britannique Pico Technology, fabricant spécialisé dans les oscilloscopes et enregistreurs au format USB, vient d’étendre sa gamme d’oscilloscopes numériques, avec l’introduction de la série PicoScope 5000D. A l’instar de leurs prédécesseurs, les PicoScope 5000A/B introduits en 2013, les nouveaux oscilloscopes se distinguent notamment par la technologie de résolution verticale flexible FlexRes.

« Au cœur de FlexRes se trouvent, en entrée, plusieurs CAN de haute résolution dans différentes combinaisons parallèles et à entrelacement temporel multiples et parallèles. Il s’agit de proposer, sur une seule voie, soit une fréquence d’échantillonnage de 1 Géch/s sous 8 bits, soit une résolution de 16 bits avec une fréquence de 62,5 Méch/s », rappelle la société.

Parmi les autres spécifications, les PicoScope 5000D affichent 2 ou 4 entrées, une bande passante de 60, 100 ou 200 MHz, une profondeur mémoire de 128 à 512 Méch (8 bits), 16 voies logiques – avec mise en corrélation temporelle précise et déclenchements avancés pour les voies analogues et numériques – , une interface SuperSpeed USB 3.0.

Cette « solution complète », selon Pico Technoloy, propose par ailleurs le décodage et l’analyse des bus série (18 protocoles dont CAN-FD, FlexRay et SENT, I2C, I2S et SPI , ARINC 429, Ethernet 10 et 100Base-T, UART/RS-232, USB, Modbus RTU et ASCII, DMX512), ainsi qu’un éditeur d’équation, l’outil DeepMeasure et le kit de développement de logiciel PicoSDK (pilotes pour Microsoft Windows, Apple (macOS et Linux, y compris Raspberry Pi et Beaglebone).

DeepMeasure assure l’analyse de chaque cycle contenu dans chaque acquisition de forme d’onde déclenchée, puis l’affichage des résultats dans un tableau, avec les champs de paramètres indiqués en colonnes et les cycles de formes d’ondes en lignes. La version actuelle de l’outil inclut douze paramètres par cycle et peut afficher jusqu’à 1 million de cycles.

« La série PicoScope 5000D fournit aux concepteurs et aux ingénieurs de test la polyvalence dont ils ont besoin pour réaliser des mesures sur le large éventail de formes d’ondes rencontrées dans les systèmes intégrés d’aujourd’hui », conclut Trevor Smith, responsable du développement commercial Test et mesure chez Pico Technology.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

11/09/2018 - 11/09/2018
Industrie du futur : lever les derniers doutes
20/09/2018 - 20/09/2018
Journée technique du CFM
25/09/2018 - 27/09/2018
Sepem Avignon
25/09/2018 - 28/09/2018
Micronora
03/10/2018 - 04/10/2018
Journées nationales de la mesure (J’M)
16/10/2018 - 16/10/2018
Digital Industry Summit

Mesure physique, analyse chimique
Experts en analyses physico-chimiques

Avec plus de 35 ans d'expérience en analyse physico-chimique et une présence dans le monde entier, [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Passerelles pour protocoles Modbus et Ethernet Passerelles pour protocoles Modbus et Ethernet
    P { margin-bottom: 0.21cm; }A:link { } Moxa a lancé de nouvelles passerelles de protocole, les modèles MGate 5103 et MGate 5111. Elles permettent une conversion de protocole entre appareils Modbus et systèmes Profinet, Profibus ou EtherNet/IP.
    Lire la suite >
  • Application MES mobile Application MES mobile
    P { margin-bottom: 0.21cm; } La gamme MES COOX d'Ordinal Software comprend désormais la fonctionnalité COOX Mobile, permettant de suivre et contrôler l’ensemble de la production depuis des terminaux mobiles.
    Lire la suite >
  • Convertisseur à haute tension Convertisseur à haute tension
    Les VariTrans P 43000, introduits par Knick Elektronische Messgeräte, sont des convertisseurs CA/CC destinés à la mesure de courants alternatifs à valeurs efficaces vraies (TRMS) allant de 100 mA à 4 A CA.
    Lire la suite >
Sectorisation

La sectorisation consiste à diviser un réseau d’eau potable en tronçons homogènes. La télérelève des données des compteurs de sectorisation ainsi que l'étude des débits dans le réseau rend possible la détection de fuites.