Tektronix lance les oscilloscopes numériques MSO 6

Rédigé par  mardi, 17 juillet 2018 12:11

Cette nouvelle série à 4 voies complète les MSO 5 vers le haut, en affichant une bande passante jusqu’à 8 GHz et une fréquence d’échantillonnage de 25 Géch/s sous 8 bits.

Un an seulement après avoir dévoilé la série MSO 5, l’américain Tektronix, le leader mondial en oscilloscopie et l’un des principaux fabricants en instrumentation électronique, vient d’introduire la série d’oscilloscopes numériques à signaux mixtes MSO 6.

Elle reprend ce qui a fait l’originalité de la série MSO 5, à savoir notamment les entrées FlexChannel, l’écran TFT couleur tactile capacitif 15,6 pouces HD 1080, un fonctionnement sous un système d’exploitation propriétaire ou sous Windows 10 en option.

« Mais la MSO 6 complète la gamme vers le haut, avec 4 entrées analogiques, une bande passante allant de 1 GHz à 8 GHz, une fréquence d’échantillonnage de 25 Géch/s sous 8 bits ou de 12,5 Géch/s sous 12 bits – il est possible de travailler en mode High Res jusqu’à une résolution verticale 16 bits mais à 625 Méch/s – , une profondeur mémoire de 62,5 Mpoints (jusqu’à 250 Mpoints en option) », explique Bruno Morin, directeur des ventes Espagne, France et Portugal chez Tektronix.

Le nouveau modèle MSO 64 bénéficie également d’une nouvelle fonctionnalité, baptisée Visual Trigger. Elle permet de tracer des segments sur un signal et de définir des scénarii booléens, les ingénieurs arrivant ainsi à obtenir des informations en beaucoup moins de temps. Et l’on retrouve toujours un voltmètre numérique, un compteur/fréquencemètre et un générateur de fonctions et de formes d’onde arbitraires (option).

« Nos clients qui développent des systèmes embarqués ont besoin de plus de bande passante et d'entrées moins bruités – le bruit aléatoire RMS typique est de 158 µV à 8 GHz et 1 mV/division – , mais ils veulent également la convivialité, la facilité de sondage et le packaging compact des oscilloscopes de milieu de gamme », indique Christopher Witt, vice-président et directeur général de la Time Domain Business Unit (TDBU) de Tektronix.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

05/03/2019 - 08/03/2019
Global Industrie
12/03/2019 - 14/03/2019
CFIA
13/03/2019 - 13/03/2019
Journée technique du CFM
26/03/2019 - 28/03/2019
Sepem industries Toulouse
01/04/2019 - 05/04/2019
Foire de Hanovre

Capteurs et transmetteurs
Pression différentielle Deltabar PMD75

Le transmetteur de pression différentielle Deltabar PMD75 avec capteur piézorésistif et membrane métallique [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Régulateur PID

La régulation a pour objectif de maintenir à un niveau prédéterminé un paramètre de process (une température, une pression, un niveau, un débit, une position, une vitesse, etc.). Pour ce faire, le régulateur agit sur une valeur réglante (pour par exemple commander une résistance chauffante, une vanne, un robinet, un moteur, etc.).

Le régulateur PID est de loin le régulateur le plus répandu et le plus facile à mettre en œuvre. Ce type de régulation (voir aussi la définition de ce terme) consiste à associer trois actions :

  • action proportionnelle (P) : la grandeur de sortie du régulateur est directement proportionnelle à l’écart entre la grandeur mesurée et la valeur de consigne. Avec ce type de régulation, la valeur mesurée n’atteint jamais la valeur de la consigne : le rôle du régulateur est de minimiser cet écart.
  • action intégrale (I) : l’action intégrale permet d’annuler l’écart entre la mesure et la consigne et donc d’améliorer la précision de la régulation. Elle consiste à réaliser une intégration (au sens mathématique du terme) de l’écart. L’action intégrale est pratiquement toujours associée à une action proportionnelle.
  • action dérivée : celle-ci consiste à dériver (au sens mathématique du terme) l’écart entre la mesure et la consigne. L’action dérivée permet de raccourcir le temps de réponse de la régulation et de stabiliser la régulation (lorsque les variations de la grandeur contrôlée sont rapides). L’action dérivée est complémentaire de l’action proportionnelle.