Un CAGR de 4 % pour le test et la mesure d’ici 2023 ?

Rédigé par  mardi, 18 septembre 2018 15:08
Un CAGR de 4 % pour le test et la mesure d’ici 2023 ? Keysight Technologies

C’est ce que prévoit Market Research Future entre 2017 et 2023 dans son rapport « Test & Measurement Equipment Market Research Report - Forecast to 2023 ».

Le cabinet d’études indien Market Research Future a publié dans son rapport « Test & Measurement Equipment Market Research Report - Forecast to 2023 » que le marché mondial des équipements de test et de mesure afficherait un taux de croissance annuel composé (CAGR) de 4 % entre 2017 et 2023. Le marché devrait alors, à cette date, représenter un montant de 28 milliard de dollars.

Parmi les tendances identifiées par la société d’analyses, on peut citer l’adoption croissante des solutions modulaires et des composants électroniques grand public, qui contribuent significativement à la demande du marché.

La popularité des objets connectés (IoT), les budgets d’assurance qualité à la hausse, le développement des réseaux 5G et des applications dans les secteurs tels que l’automobile et la santé sont autant d’opportunité s de croissance pour les fabricants.

Pour Market Research Future, « le manque de sensibilisation et les variations au niveau de la guerre des prix peuvent toutefois poser un défi à la croissance du marché. »

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

05/03/2019 - 08/03/2019
Global Industrie
12/03/2019 - 14/03/2019
CFIA
13/03/2019 - 13/03/2019
Journée technique du CFM
26/03/2019 - 28/03/2019
Sepem industries Toulouse
01/04/2019 - 05/04/2019
Foire de Hanovre

Non classé
Memograph M RSG45

L'enregistreur graphique évolué est un système flexible et performant pour l'organisation des valeurs [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Régulateur PID

La régulation a pour objectif de maintenir à un niveau prédéterminé un paramètre de process (une température, une pression, un niveau, un débit, une position, une vitesse, etc.). Pour ce faire, le régulateur agit sur une valeur réglante (pour par exemple commander une résistance chauffante, une vanne, un robinet, un moteur, etc.).

Le régulateur PID est de loin le régulateur le plus répandu et le plus facile à mettre en œuvre. Ce type de régulation (voir aussi la définition de ce terme) consiste à associer trois actions :

  • action proportionnelle (P) : la grandeur de sortie du régulateur est directement proportionnelle à l’écart entre la grandeur mesurée et la valeur de consigne. Avec ce type de régulation, la valeur mesurée n’atteint jamais la valeur de la consigne : le rôle du régulateur est de minimiser cet écart.
  • action intégrale (I) : l’action intégrale permet d’annuler l’écart entre la mesure et la consigne et donc d’améliorer la précision de la régulation. Elle consiste à réaliser une intégration (au sens mathématique du terme) de l’écart. L’action intégrale est pratiquement toujours associée à une action proportionnelle.
  • action dérivée : celle-ci consiste à dériver (au sens mathématique du terme) l’écart entre la mesure et la consigne. L’action dérivée permet de raccourcir le temps de réponse de la régulation et de stabiliser la régulation (lorsque les variations de la grandeur contrôlée sont rapides). L’action dérivée est complémentaire de l’action proportionnelle.