Numériseurs multivoies LXI

Rédigé par  jeudi, 18 octobre 2018 11:56

Spectrum Instrumentation a une nouvelle fois étendu sa famille de numériseurs LXI digitizerNetbox, avec l’introduction de la série DN6.59x forte de douze modèles. Ils offrent une solution facile à utiliser pour réaliser des mesures précises sur de multiples voies ou pour tester des signaux provenant de plusieurs composants électroniques ou points de test.

# 24, 32, 40 ou 48 voies de mesure, selon le modèle

# Vitesse d’échantillonnage maximale : 20, 40 ou 80 Méch/s (ou 125 Méch/s sur la moitié des voies)

# Bande passante analogique : 10, 20 ou 60 MHz

# Rapport signal/bruit typique : 81 dB (20 Méch/s, 1 MHz et ±1 V)

# Dynamique (SFDR) typique : 105 dB (20 Méch/s, 1 MHz et ±500 mV)

# Distorsion harmonique totale typique : -92,8 dB (20 Méch/s, 1 MHz et ±1 V)

# Tension d’entrée programmable de ±200 mV à ±10 V (CAN 16 bits par voie)

# Grande variété de langage de programmation (C++, LabView, Matlab, VB.NET, C#, J#, Delphi, Java et Python)

Spectrum Instrumentation

www.spectrum-instrumentation.com

Dernière modification le jeudi, 18 octobre 2018 11:56
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

02/09/2020 - 03/09/2020
Expobiogaz
03/09/2020 - 04/09/2020
Sido
16/09/2020 - 17/09/2020
Analyse industrielle
23/09/2020 - 24/09/2020
IoT World + MtoM Embedded
23/09/2020 - 24/09/2020
Microwave & RF
29/09/2020 - 01/10/2020
Carrefour des fournisseurs de l’industrie agroalimentaire (CFIA)
29/09/2020 - 01/10/2020
Sepem Industrie Avignon/Forum de l'électronique
07/10/2020 - 08/10/2020
Forum Labo
14/10/2020 - 15/10/2020
Mesures Solutions Expo

Non classé
Dynamique des structures

De l’acquisition aux résultatsL’analyse de structure est un puissant outil pour comprendre le comportement [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Nathalie HEURLIN
Chef de publicité
n.heurlin@mesures.com - 02.98.27.79.99
  • Détecteurs de niveau à lames vibrantes Détecteurs de niveau à lames vibrantes
    La nouvelle génération des détecteurs à lames vibrantes Liquiphant FTL51B d’Endress+Hauser communique désormais en Bluetooth, avec l'application propriétaire SmartBlue (Android et iOS).
    Lire la suite >
  • Antenne goniométrique pour localisation Antenne goniométrique pour localisation
    Narda Safety Test Solutions (STS ; groupe L3Harris Technologies) a présenté son antenne goniométrique automatique ADFA 2 (Automatic Direction Finding Antenna). Avec une gamme de fréquence étendue, elle permet, associée au récepteur temps réel SignalShark, de localiser de manière précise et sûre des signaux RF.
    Lire la suite >
  • Transmetteur de point de rosée Transmetteur de point de rosée
    Le transmetteur de point de rosée SF82, développé par Michell Instruments (groupe Process Sensing Technologies) affiche un temps de réponse de 6 s (de -60 à -20 °C) ou 40 s (de -20 à -60 °C), alors que les modèles Easidew sont limités à 5 min.
    Lire la suite >
Bloc de jonction
Le bloc de jonction, appelé aussi “borne”, comporte des borniers à vis ou à ressort et il sert à raccorder des fils électriques dont l’extrémité a été préalablement dénudée (mais il existe aussi des systèmes de connexions auto-dénudantes, appelées aussi “à déplacement d’isolant”). Les blocs de jonction sont omniprésents dans les armoires électriques industrielles où ils servent à connecter des capteurs et actionneurs sur des équipements électroniques et électriques. Ils sont très modulaires et permettent de réaliser de fortes densités de connexions.
De nombreux capteurs et actionneurs sont équipés de fils munis d’un connecteur pré-câblé, souvent cylindrique. Ceux-ci se raccordent sur des socles également munis de connecteurs. Ces socles remplissent un peu le rôle d’un bloc de jonction mais ils ne sont pas modulaires et ne permettent pas de réaliser une forte densité de raccordements.
Bloc de jonction se traduit en anglais par “terminal bloc”.