Analyseurs de puissance RF

Rédigé par  vendredi, 30 novembre 2018 10:35

Boonton Electronics (groupe Wireless Telecom Group) a introduit le successeur de l’analyseur de puissance RF 4500B. Le nouveau modèle 2 voies RF 4500C est conçu pour les signaux RF et micro-ondes dans les domaines temporels et statistiques.

# Gamme de fréquence : 30 MHz à 40 GHz

# Étendue de mesure (mesures modulées) : -60 à +20 dBm

# Résolution temporelle : 100 ps

# Fréquence d’échantillonnage : 100 Méch/s sur les 4 entrées en même temps

# Technologie propriétaire Real-Time Power Processing, mesures automatiques en mode pulsé et en mode statistique (option)

# Mêmes contrôles en face avant et même interface utilisateur (écran TFT couleur 8,4 pouces 800 x 600 pixels)

# Interfaces GPIB (désormais en option), USB et LAN

Rep. : AR France

www.arfrance.eu

Dernière modification le vendredi, 30 novembre 2018 10:36
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

05/03/2019 - 08/03/2019
Global Industrie
12/03/2019 - 14/03/2019
CFIA
13/03/2019 - 13/03/2019
Journée technique du CFM
26/03/2019 - 28/03/2019
Sepem industries Toulouse
01/04/2019 - 05/04/2019
Foire de Hanovre

Capteurs et transmetteurs
Débitmètres Proline 300/500

Nouvelle génération de mesure de débitProline 300/500 vous offre une grande valeur ajoutée tout au [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Régulateur PID

La régulation a pour objectif de maintenir à un niveau prédéterminé un paramètre de process (une température, une pression, un niveau, un débit, une position, une vitesse, etc.). Pour ce faire, le régulateur agit sur une valeur réglante (pour par exemple commander une résistance chauffante, une vanne, un robinet, un moteur, etc.).

Le régulateur PID est de loin le régulateur le plus répandu et le plus facile à mettre en œuvre. Ce type de régulation (voir aussi la définition de ce terme) consiste à associer trois actions :

  • action proportionnelle (P) : la grandeur de sortie du régulateur est directement proportionnelle à l’écart entre la grandeur mesurée et la valeur de consigne. Avec ce type de régulation, la valeur mesurée n’atteint jamais la valeur de la consigne : le rôle du régulateur est de minimiser cet écart.
  • action intégrale (I) : l’action intégrale permet d’annuler l’écart entre la mesure et la consigne et donc d’améliorer la précision de la régulation. Elle consiste à réaliser une intégration (au sens mathématique du terme) de l’écart. L’action intégrale est pratiquement toujours associée à une action proportionnelle.
  • action dérivée : celle-ci consiste à dériver (au sens mathématique du terme) l’écart entre la mesure et la consigne. L’action dérivée permet de raccourcir le temps de réponse de la régulation et de stabiliser la régulation (lorsque les variations de la grandeur contrôlée sont rapides). L’action dérivée est complémentaire de l’action proportionnelle.