EuMW 2018 : Rohde & Schwarz améliore ses FSW

Rédigé par  jeudi, 04 octobre 2018 15:55
EuMW 2018 : Rohde & Schwarz améliore ses FSW Cédric Lardière

Certains analyseurs de spectre et de signal haut de gamme de l’allemand bénéficient désormais de performances accrues.

A l’occasion du salon European Microwave Week (EuMW), qui s’est déroulé du 23 au 28 septembre 2018 à Madrid (Espagne), le groupe allemand Rohde & Schwarz, l’un des principaux fabricants mondiaux en test et mesure, en technologies des médias, en communications sécurisées, en radiosurveillance, etc., a fait évoluer sa série d’analyseurs de spectre et de signal FSW.

La société a en effet amélioré significativement les performances de tous les modèles 26 GHz et au-delà de sa série haut de gamme. Ces derniers bénéficient désormais, en option, d’une largeur d’analyse interne de 2 GHz – l’analyse des signaux large bande de systèmes radar ou des signaux IEEE 802.11ad est possible sans recourir à un numériseur externe – et une bande passante de 800 MHz (au lieu de 500 MHz) pour l’analyse en temps réel.

Autre amélioration, « le bruit de phase est inférieur de 10 dB à celui des modèles précédents, ce qui est particulièrement important dans les applications de résolution de problèmes de modulation 5G dans la gamme millimétrique », précise la société.

En plus de la réalisation de plus de 2 millions de FFT par seconde, d’une probabilité d’interception de 100 % avec une durée minimale de 0,46 µs, les nouveaux analyseurs de spectre et d’analyse FSW disposent d’une nouvelle interface utilisateur, avec un écran tactile capacitif fonctionnant comme un smartphone, et d’un enregistreur SCPI embarqué pour la création facile de séquences de test automatisées.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

05/03/2019 - 08/03/2019
Global Industrie
12/03/2019 - 14/03/2019
CFIA
13/03/2019 - 13/03/2019
Journée technique du CFM
26/03/2019 - 28/03/2019
Sepem industries Toulouse
01/04/2019 - 05/04/2019
Foire de Hanovre

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Moteurs pas à pas La structure robuste, la grande plage de régimes et la puissance exceptionnelle dans [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Régulateur PID

La régulation a pour objectif de maintenir à un niveau prédéterminé un paramètre de process (une température, une pression, un niveau, un débit, une position, une vitesse, etc.). Pour ce faire, le régulateur agit sur une valeur réglante (pour par exemple commander une résistance chauffante, une vanne, un robinet, un moteur, etc.).

Le régulateur PID est de loin le régulateur le plus répandu et le plus facile à mettre en œuvre. Ce type de régulation (voir aussi la définition de ce terme) consiste à associer trois actions :

  • action proportionnelle (P) : la grandeur de sortie du régulateur est directement proportionnelle à l’écart entre la grandeur mesurée et la valeur de consigne. Avec ce type de régulation, la valeur mesurée n’atteint jamais la valeur de la consigne : le rôle du régulateur est de minimiser cet écart.
  • action intégrale (I) : l’action intégrale permet d’annuler l’écart entre la mesure et la consigne et donc d’améliorer la précision de la régulation. Elle consiste à réaliser une intégration (au sens mathématique du terme) de l’écart. L’action intégrale est pratiquement toujours associée à une action proportionnelle.
  • action dérivée : celle-ci consiste à dériver (au sens mathématique du terme) l’écart entre la mesure et la consigne. L’action dérivée permet de raccourcir le temps de réponse de la régulation et de stabiliser la régulation (lorsque les variations de la grandeur contrôlée sont rapides). L’action dérivée est complémentaire de l’action proportionnelle.