Chiffre d’affaires record pour Keysight Technologies en 2018

Rédigé par  mercredi, 19 décembre 2018 14:33
Ron Nersesian, président et CEO de Keysight Technologies. Ron Nersesian, président et CEO de Keysight Technologies.

Les investissements que le groupe a réalisés au cours des dernières années ont su répondre à la demande du marché.

Dans la continuité du quatrième trimestre (hausse de 19 % par rapport au même trimestre de l’année précédente, à 1,047 milliard de dollars), l’américain Keysight Technologies, le leader mondial en solutions de test et mesure électroniques, a réalisé, pour son exercice fiscal 2018, un chiffre d’affaires de 3,878 milliards de dollars, soit une hausse de 22 % comparé à l’exercice 2017.

Les pertes nettes s’élèvent cette fois à 114 millions de dollars, au lieu de pertes de 38 M$. « L’exercice 2018 a été une année record. Les investissements que nous avons réalisés au cours des dernières années dans nos technologies, nos solutions, nos logiciels et nos services ont su répondre à la demande du marché », résume Ron Nersesian (voir photographie), président et CEO de Keysight Technologies.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

21/05/2019 - 23/05/2019
Preventica Paris
22/05/2019 - 23/05/2019
PEFTEC 2019
23/05/2019 - 23/05/2019
A3P Métrologie
05/06/2019 - 06/06/2019
Atmos’Fair
05/06/2019 - 05/06/2019
Journée technique du CFM
12/06/2019 - 13/06/2019
Expo Biogaz
17/06/2019 - 23/06/2019
Salon international de l'aéronautique et de l'espace
18/06/2019 - 18/06/2019
Energy Class Factory

Capteurs et transmetteurs
Thermorésistance iTHERM TM411 | Endress+Hauser

Cette thermorésistance iTHERM a été conçue pour répondre aux exigences de l'agroalimentaire et des [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Maintenance
La maintenance désigne l’ensemble des actions destinées à maintenir ou rétablir une entité dans un état dans lequel elle peut accomplir une fonction requise. Il existe plusieurs sortes de maintenance.
La “maintenance corrective” consiste à intervenir après l’apparition d’une défaillance.
La “maintenance systématique” est effectuée selon un échéancier établi selon le temps ou le nombre d’unités d’usage.
La “maintenance préventive” ou “maintenance conditionnelle” est subordonnée à un type d’événement déterminé (autodiagnostic, information d’un capteur, mesure d’une usure, etc.) révélateur de la dégradation d’un bien.
La “maintenance prédictive” est effectuée à partir d’une détection (alerte) de déviation fournie par des indicateurs.