Keysight Technologies renforce ses oscilloscopes d’entrée de gamme

Rédigé par  jeudi, 10 janvier 2019 12:02

La série InfiniiVision 1000 X propose désormais deux modèles 4 voies bénéficiant de caractéristiques plus haut de gamme.

L’américain Keysight Technologies, le leader mondial en solutions de test et mesure électroniques, vient de renouveler sa série d’oscilloscopes numériques d’entrée de gamme InfiniiVision 1000 X, en ajoutant les modèles DSOX1204A et DSOX1204G. « Les industriels ont besoin de mesures sur lesquelles ils peuvent compter pour prendre les bonnes décisions de conception, à un prix abordable », indique Dave Cipriani, vice-président et directeur général du centre d'excellence de la photonique numérique de Keysight Technologies.

Pour cela, les deux nouveaux oscilloscopes tirent parti des systèmes plus haut de gamme. En plus de reprendre la même interface utilisateur (écran TFT couleur 7 pouces WVGA) et de se présenter désormais dans un boîtier noir, les DSOX1204A/G se distinguent par la présence de 4 voies analogiques (au lieu de 2 seulement) et d’une bande passante extensible jusqu’à 200 MHz (option D1200BW2A). Tous les modèles de la série InfiniiVision 1000 X affichent une bande passante de base de 70 MHz, qui peut être poussée à 100 GHz via une option logicielle (option D1200BW1A).

Parmi les autres spécifications, citons la technologie de circuit spécifique MegaZoom IV, qui assure une fréquence d’échantillonnage de 1 Géch/s (2 Géch/s sur 2 voies) et une vitesse de rafraîchissement de 50 000 formes d’onde/s, ainsi qu’une profondeur mémoire de 1 Mpoints, un panel de fonctions de mesure (générateur de fonctions 20 MHz pour la version G, déclenchement et décodage de bus séries, contrôle déporté via LAN, etc.).

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

30/01/2019 - 31/01/2019
20e Carrefour de l’eau
30/01/2019 - 31/01/2019
Biogaz Europe 2019
05/02/2019 - 06/02/2019
Analyse Industrielle

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Moteurs pas à pas La structure robuste, la grande plage de régimes et la puissance exceptionnelle dans [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
SDH
Synchronous Digital Hierarchy. Normalisée par l’UIT au début des années 1990 (et connue aux Etats-Unis sous le nom de Sonet), la hiérarchie numérique synchrone définit une infrastructure de transport dans les réseaux de télécommunications sur fibre optique. Elle a été développée pour faciliter l’évolution vers les hauts débits, simplifier la gestion de la bande passante et améliorer les possibilités d’exploitation et de maintenance des réseaux télécoms. La SDH définit en particulier des niveaux successifs de multiplexage des voies de transmission : STM-1 (ou Sonet OC-3) à 155,52 Mbit/s, STM-4 (OC-12) à 622,08 Mbit/s, STM-16 (OC-48) à 2,488 Gbit/s et STM-64 (OC-192) à 9,953 Gbit/s. Brasseurs, multiplexeurs d’insertion/extraction et systèmes de ligne sont les trois principaux équipements SDH. (Définition Electronique International Hebdo)