Analyseurs de spectre temps réel

Rédigé par  vendredi, 07 juin 2019 12:27

Les nouveaux analyseurs de spectre temps réel R5550 et R5750 de ThinkRF affichent des performances spectrales améliorées, une consommation d'énergie réduite et une meilleure portabilité (257,3 x 193,7 x 60 mm, 2,7 kg et IP66 en option) à un prix plus économique (GNSS pour le R5750).

# Gamme de fréquence : 9 kHz à 8, 18 ou 27 GHz

# Largeur d’analyse temps réel : 0,1 à 100 MHz

# Probabilité d’interception (POI) de 100 % supérieure à 25 552 µs (durée de signal)

# Dynamique typique : 100 dBc (largeur d’analyse temps réel de 100 kHz)

# DANL typique : -156 dB/Hz à 8 GHz ou -159 dBm/Hz à 27 GHz

# Bruit de phase : -98 dBc/Hz à 10 kHz d’une porteuse de 1 GHz

# Vitesse de balayage jusqu’à 28 GHz/s avec une largeur de résolution de 10 kHz et une largeur d’analyse temps réel de 40 MHz

# Fréquence d’échantillonnage : 300 kéch/s sous 24 bits (largeur d’analyse temps réel de 0,1 kHz) ou 125 Méch/s sous 14 bits

ThinkRF

www.thinkrf.com

Dernière modification le vendredi, 07 juin 2019 12:27
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

24/09/2019 - 26/09/2019
CIM 2019
24/09/2019 - 26/09/2019
Forum de l'électronique
24/09/2019 - 26/09/2019
Measurement World
08/10/2019 - 10/10/2019
Sepem Industries Angers
10/10/2019 - 10/10/2019
Journée technique du CFM

Capteurs et transmetteurs
Détecteur de niveau à lames vibrantes Liquiphant

Le Liquiphant FTL31 est un détecteur de niveau pour les liquides. Le FTL31 est conçu pour les applications [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Add-in
Le mot “add” anglais signifie que l’on ajoute quelque chose. “Add-in” et “Add-on” s’appliquent à l’ajout d’une extension matériel dans (“add-in”) ou sur (“add-on”) un ordinateur. La nuance est faible et on emploie en général indifféremment les deux termes.
Lorsque l’extension est une carte électronique, on parle aussi de carte d’extension ou de carte fille.
Quand il s’agit d’une extension “logiciel”, on parle plutôt de “plug-in”