Imprimer cette page

Des nouveautés matérielles et logicielles lors de NI Week 2019

Rédigé par  mardi, 28 mai 2019 18:21

National Instruments a notamment dévoilé un VST pour ondes millimétriques, une nouvelle version de SystemLink et un système de surveillance sans fil pour InsightCM.

L’américain National Instruments, spécialiste des systèmes de test basés sur plates-formes, a profité de l’édition 2019 de NI Week, organisée du 20 au 23 mai dernier à Austin, dans le Texas, pour dévoiler plusieurs nouveautés, à savoir un VST pour ondes millimétriques, une nouvelle version de SystemLink et un système de surveillance sans fil pour InsightCM, ainsi que des cartes d’application et des mises à jour d’Elvis (Educational Laboratory Virtual Instrumentation Suite) III, les dernières versions de LabView 2019 et LabView NXG.

Il y a d’abord le VST (Vector Signal Transceiver) pour ondes millimétriques destiné au test des transceivers RFIC et des amplificateurs de puissance 5G. Le VST mmWave combine un générateur de signaux RF, un analyseur de signaux RF et une commutation intégrée avec 1 GHz de bande passante instantanée à des fréquences pouvant atteindre 44 GHz.

« Dans la course à la mise sur le marché de la technologie 5G, les approches traditionnelles de test des semi-conducteurs RF ont du mal à répondre aux attentes de flexibilité et de coût des dispositifs 5G », explique Starkloff, président et COO de National Instruments.

La dernière version de SystemLink, elle, comprend le nouveau module SystemLink Asset, qui permet aux utilisateurs de centraliser le suivi et la gestion des actifs de test, y compris les informations d'utilisation et les données d'étalonnage, ainsi qu'une nouvelle vue du tableau de bord. Cette vue fournit rapidement des informations pertinentes, comme l'historique des connexions et les prévisions d'étalonnage.

Les utilisateurs trouveront également une nouvelle fonctionnalité dans le module de test, qui rapporte désormais l'activité en temps réel, avec un nouveau tableau de bord personnalisé incluant l'état de réussite ou d'échec et les résultats des tests, ainsi que des API pour les responsables de tests personnalisés écrits en LabView, Python et .NET/C#.

Quant à la solution de surveillance conditionnelle en ligne InsightCM, elle dispose désormais de deux nouveaux matériels de surveillance sans fil : le Wireless Vibration Measurement Device (12 accéléromètres piézoélectriques standard ou capteurs ±30 V) et le Wireless Vibration Sensor (accéléromètre triaxial Mems intégré avec capteur de température) alimenté par batterie.

Ils permettent d’automatiser le processus manuel de collecte de données basé sur les trajets, ce qui permet aux ingénieurs de consacrer plus de temps à l'analyse des données et à la résolution des problèmes et moins au recueil des données.

Sur le même sujet

Connectez-vous pour commenter