Rigol booste ses oscilloscopes numériques

Rédigé par  jeudi, 04 juillet 2019 11:49

Les séries DS1000Z et MSO2000A disposent désormais de nouvelles options et/ou de performances améliorées.

Le chinois Rigol Technologies, fabricant d’instrumentation électronique, vient d’étendre ses séries d’oscilloscopes numériques d’entrée de gamme DS1000Z et MSO2000A. Les modèles DS1000Z-Plus (voir photographie) sont encore plus intéressants en termes de prix, en proposant désormais une option d’analyse sur 16 voies logiques (MSO).

Avec cette nouvelle fonction, les utilisateurs des oscilloscopes DS1000Z (4 voies, 70 ou 100 MHz, 250 Méch/s par voie) et DS1000Z-S, avec générateur de fonctions intégré, doivent acquérir l’adaptateur RPL116, qui est constitué d’une licence logicielle et d’une sonde logique. Une application typique est le test de convertisseurs numérique-analogique, où les signaux numériques doivent être affichés et analysés d’une manière synchrone dans le temps avec les signaux analogiques.

Quant aux modèles 2 voies DS2000A et DS2000A-S, ils sont désormais disponibles en versions 70 MHz (DS2072A), 100 MHz (DS2102A), 200 MHz (DS2202A) et 300 MHz (DS2302A) de bande passante, avec une fréquence d’échantillonnage de 1 Géch/s par voie, une profondeur mémoire de 14 Mpoints en standard, ou 56 Mpoints en option, et 16 voies logiques (modèles -S).

Dernière modification le mardi, 09 juillet 2019 18:31
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

24/09/2019 - 26/09/2019
CIM 2019
24/09/2019 - 26/09/2019
Forum de l'électronique
24/09/2019 - 26/09/2019
Measurement World
08/10/2019 - 10/10/2019
Sepem Industries Angers
10/10/2019 - 10/10/2019
Journée technique du CFM

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Moteurs pas à pas La structure robuste, la grande plage de régimes et la puissance exceptionnelle dans [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Carte fille
Dans les PC bureautique et portables, les cartes mémoire, d'entrées/sorties, de communication, etc. sont appelées cartes filles et elles s'enfichent dans les connecteurs présents sur une carte électronique appelée carte mère. Cette dernière comporte l’unité centrale du PC et elle assure les échanges de signaux avec les cartes filles.