NetAlly, nouveau nom en testeurs de réseaux portables

Rédigé par  mercredi, 18 septembre 2019 13:54

L’ancienne activité de Fluke Networks, puis de NetScout Systems devient une société indépendante.

NetAlly est la nouvelle raison sociale de l’activité de testeurs portables pour les réseaux cuivre et fibre optique appartenant à la société de capital-investissement californienne StoneCalibre. Si aucun de ces deux noms ne vous dit quelque chose, c’est probablement normal, car cette activité a connu plusieurs changements ces cinq dernières années.

Créée il y a plus de 25 ans, cette activité de testeurs de réseaux portables avait été acquise en 2014 par l’américain NetScout Systems, dans le cadre du rachat de Fluke Networks, entité du conglomérat américain Danaher, pour un montant de 2,6 milliards de dollars. Avant d’être revendue en septembre 2018 à StoneCalibre.

Désormais société indépendante, NetAlly propose, dans son offre, les testeurs LinkSprinter, LinkRunner AT et LinkRunner G2, ainsi que l’assistant OneTouch AT, le testeur Wi-Fi AirCheck G2 et l’outil de planification AirMagnet. Le fabricant a profité de l’annonce de son nouveau nom, pour lancer plusieurs produits : la version 4.0 du logiciel pour le testeur AirCheck G2 (visibilité des réseaux Wi-Fi 6, support des améliorations du service cloud Link-Live, à savoir la nouvelle API Link-Live pour l'extraction de données, les analyses Wi-Fi et iPerf.

« Nos testeurs sont recherchés par les professionnels des réseaux du monde entier, et notre mission est de continuer à servir les responsables de la planification, du déploiement, de la validation et du dépannage des réseaux d'accès et des dispositifs qui y sont connectés », réaffirme Mike Parrottino, CEO de NetAlly.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

11/12/2019 - 11/12/2019
Energy Class Factory
28/01/2020 - 30/01/2020
Sepem Industries Rouen

Mesure mécanique, vision et CND
Analyseurs de bruit et vibration

Les analyseurs OROS permettent de mesurer et d'analyser de 2 à + de 1000 voies.Conçus pour de l’analyse [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jg.canuet@mesures.com - 01.53.90.17.03
DCO
Demande chimique en oxygène. La DCO, contrairement à la DBO, ne s'intéresse qu'aux phénomènes chimiques. La DCO est définie comme étant la quantité d'oxygène équivalente à la quantité de dichromate consommée par les matières lorsqu'on traite un échantillon d'eau avec cet oxydant dans des conditions bien déterminées. La mesure de la DCO consiste à oxyder l'échantillon au dichromate puis à mesurer le dichromate restant.