Pince ampérométrique 2 000 A

Rédigé par  mercredi, 12 février 2020 10:48

Flir Systems a ajouté à son offre la pince ampérométrique CM94, pour les opérations de diagnostic et de réparation des équipements. Ce modèle est destiné aux applications de courants forts.

# Gammes de tension : 6, 60, 600 et 100 V DC et AC

# Justesse de base : ±0,5 % (tension DC)

# Gammes de courant : 200 et 2 000 A DC et AC

# Mesures de fréquence, de résistance, de capacité et de température, ainsi que test de diodes et de continuité

# Mode Faible impédance (LoZ) pour supprimer les tensions parasites

# Mâchoire de 55 mm et affichage 6 000 points

# Niveau de protection : CAT IV 1 000 V

# Dimensions (LxPxH) : 269 × 106 × 51 mm (masse de 700 g)

Flir Systems France

www.flir.com

Dernière modification le mercredi, 12 février 2020 10:48
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans


Mesure mécanique, vision et CND
Analyseurs de bruit et vibration

Les analyseurs OROS permettent de mesurer et d'analyser de 2 à + de 1000 voies.Conçus pour de l’analyse [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jg.canuet@mesures.com - 01.53.90.17.03
  • Logiciel SCADA Logiciel SCADA
    
MAPS 4, la dernière solution SCADA de Mitsubishi Electric pour le contrôle et la visualisation, étend les options de connectivité et ajoute des outils destinés aux opérateurs.
    Lire la suite >
  • Pyromètres à longueurs d’onde courtes Pyromètres à longueurs d’onde courtes
    Fluke Process Instruments a étendu sa série de pyromètres Thermalert 4.0, avec trois nouveaux modèles à longueurs d’onde courtes et des options d’interfaces supplémentaires pour les protocoles Ethernet, EtherNet/IP et Profinet IO.
    Lire la suite >
  • Vannes solénoïde de contrôle Vannes solénoïde de contrôle
    La série genvi LGV de The Lee Company est une famille de vannes solénoïdes 3 ports, de nouvelle génération. Dans un package de 10 mm, elles se distinguent par des débits élevés et une faible consommation (318 mW).
    Lire la suite >
Calibrage
Tous les appareils de mesure dérivent et les valeurs qu’ils donnent ne correspondent pas exactement à la valeur à mesurer. Il faut donc périodiquement les corriger, autrement dit il faut les recalibrer. Autrefois, le calibrage consistait à intervenir sur la mécanique. Aujourd’hui, il consiste à modifier des paramètres dans des mémoires électroniques.
Toute opération de calibrage doit être précédée d'une opération de vérification ou d'étalonnage.