Sefram Instruments lance des multimètres Bluetooth

Rédigé par  jeudi, 06 février 2020 10:53

Le fabricant complète son offre d’instruments de mesure capables de communiquer en Bluetooth, forte déjà de sept appareils.

Le stéphanois Sefram Instruments, entité du groupe américain B+K Precision spécialisée dans les enregistreurs, les mesureurs de champ et d’autres instruments de mesure, vient d’étendre sa gamme d’instruments de mesure capables de communiquer en Bluetooth.

Les multimètres numériques 6 000 points portables 7220, 7221 et 7223 viennent en effet compléter les pinces wattmétriques MW3516BF, MW3526BF et MW3536BF, le thermomètre numérique 9816B, le thermo-hygromètre 9822B, ainsi que le testeur de transformateurs MI3280 et le contrôle d’appareillages portable MI3309BT de Metrel.

En plus de la communication Bluetooth associée à l’application Sefram Connect (Android et iOS), la nouvelle série se distingue par une ergonomie unique, avec une interface simple et intuitive pour accéder aux différents menus et aux fonctions évoluées, un mode Enregistreur de 4 000 valeurs (modèles 7221 et 7223). Les nouveaux multimètres sont destinés à la maintenance des panneaux solaires.

Parmi les autres spécifications, citons les gammes de tension de 600 mV à 1 000 V AC et DC, ou de 600 et 1 500 V AC ou 2 000 V DC avec le cordon SA163 (7223), les gammes de courants de 6 et 10 A (7221 et 7223), les mesures de fréquence (100 Hz à 100 kHz), de capacité (1 µF à 10 mF), de résistance (600 Ω à 40 MΩ) et de température avec thermocouple K (7223), le test de continuité, la détection de tension sans contact, les niveaux de sécurité électrique de 600 V CAT IV et 1 000 V CAT III, etc.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

02/09/2020 - 03/09/2020
Expobiogaz
03/09/2020 - 04/09/2020
Sido
16/09/2020 - 17/09/2020
Analyse industrielle
23/09/2020 - 24/09/2020
IoT World + MtoM Embedded
23/09/2020 - 24/09/2020
Microwave & RF
29/09/2020 - 01/10/2020
Sepem Industrie Avignon/Forum de l'électronique
29/09/2020 - 01/10/2020
Carrefour des fournisseurs de l’industrie agroalimentaire (CFIA)
07/10/2020 - 08/10/2020
Forum Labo

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Moteurs pas à pas La structure robuste, la grande plage de régimes et la puissance exceptionnelle dans [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Nathalie HEURLIN
Chef de publicité
n.heurlin@mesures.com - 02.98.27.79.99
  • Récepteur RF portable Récepteur RF portable
    Le récepteur de surveillance portable PR200 de Rohde & Schwarz permet d’analyser les émissions radios connues et inconnues et d’en localiser les sources, dans la gamme de fréquences de 8 kHz à 8 GHz.
    Lire la suite >
  • Antenne goniométrique pour localisation Antenne goniométrique pour localisation
    Narda Safety Test Solutions (STS ; groupe L3Harris Technologies) a présenté son antenne goniométrique automatique ADFA 2 (Automatic Direction Finding Antenna). Avec une gamme de fréquence étendue, elle permet, associée au récepteur temps réel SignalShark, de localiser de manière précise et sûre des signaux RF.
    Lire la suite >
  • Entrées/sorties décentralisées Entrées/sorties décentralisées
    
Le système d'entrées/sorties décentralisées CPX-AP-I de Festo permet l'intégration facile de modules compacts et de terminaux décentralisés dans les principaux systèmes hôtes
.
    Lire la suite >
GPIB
General Purpose Information/Interface Bus : il s’agit d’un standard universellement utilisé pour interconnecter des instruments de mesure électronique (générateurs, oscilloscopes, etc.) afin de réaliser des bancs de test automatiques. Normalisé depuis 1975 sous la référence IEEE 488.1 (il avait été en fait introduit en 1965 par la division instrumentation de Hewlett-Packard, qui allait être rebaptisée Agilent Technologies par la suite), GPIB est une liaison parallèle à 24 fils avec un débit de 1 Mo/s et qui est capable de piloter 14 instruments. Une version plus rapide (8 Mo/s) est arrivée par la suite. L’IEEE 488 est désormais sérieusement concurrencée par Ethernet, USB et FireWire.
L’IEEE 488-2 définit le protocole de communication entre tous les équipements d’un bus GPIB. Il s’agit d’une interface logicielle définissant la structure des échanges sur le bus (protocole des contrôleurs, ouverture des lignes, renvoi d’états standards, etc.)