dSpace acquiert Intempora

Rédigé par  vendredi, 17 juillet 2020 10:54
Nicolas du Lac, directeur général d’Intempora. Nicolas du Lac, directeur général d’Intempora.

L’allemand renforce son offre avec les logiciels de développement d’algorithmes du français dans le domaine de la conduite autonome.

L’allemand dSpace, fournisseur de solutions pour le développement et le test de calculateurs électroniques et de contrôles mécatroniques, vient d’annoncer l’acquisition de français Intempora, pour un montant non dévoilé.

Créée en 2000, grâce à des travaux de recherche menés au Centre de robotique de Mines ParisTech, et située à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), la société est un éditeur de logiciels de développement d’algorithmes pour l’industrie automobile, et en particulier pour les applications multi-capteurs temp réel, qui jouent un rôle essentiel dans la robotique mobile, les systèmes d’aide à la conduite (ADAS) et la conduite autonome.

L’allemand et le français étaient déjà des partenaires depuis des années, ce qui avait conduit à l’intégration du logiciel multi-capteurs temps réel RTMaps d’Intempora dans plusieurs solutions de dSpace. Les autres solutions du français incluent les logiciels d’annotation RTag et IVS (Intempora Validation Suite), un logiciel de gestion de données pour le cloud permettant le stockage de pétaoctets d’enregistrements et la recherche optimisée des scénarios de test pertinents.

« Avec le rachat d’Intempora, nous proposons désormais à nos clients une solution ouverte, cohérente et encore plus performante, qui couvre l’ensemble du processus de développement de la conduite autonome, de l’enregistrement et de l’enrichissement des données, au rejeu, à la génération de scénarios et à la simulation », précise Martin Goetzeler, directeur général du groupe dSpace.

« En intégrant de manière cohérente et plus rapidement nos outils avec les solutions de dSpace, nous pourrons soutenir les projets de plus en plus complexes de nos clients, notamment dans le domaine du développement de la conduite autonome basé sur les données », ajoute Nicolas du Lac (voir photographie), directeur général d’Intempora.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

02/09/2020 - 03/09/2020
Expobiogaz
03/09/2020 - 04/09/2020
Sido
16/09/2020 - 17/09/2020
Analyse industrielle
23/09/2020 - 24/09/2020
IoT World + MtoM Embedded
23/09/2020 - 24/09/2020
Microwave & RF
29/09/2020 - 01/10/2020
Carrefour des fournisseurs de l’industrie agroalimentaire (CFIA)
29/09/2020 - 01/10/2020
Sepem Industrie Avignon/Forum de l'électronique
07/10/2020 - 08/10/2020
Forum Labo
14/10/2020 - 15/10/2020
Mesures Solutions Expo

Capteurs et transmetteurs
Pression différentielle Deltabar PMD75

Le transmetteur de pression différentielle Deltabar PMD75 avec capteur piézorésistif et membrane métallique [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Nathalie HEURLIN
Chef de publicité
n.heurlin@mesures.com - 02.98.27.79.99
  • Testeur de signalisation IEEE 802.11ax Testeur de signalisation IEEE 802.11ax
    Rohde & Schwarz a développé la première solution de test pour les points d’accès WLAN fonctionnant en multi-utilisateur. Il s’agit de la conformité à la norme IEEE 802.11ax (Wi-Fi 6) qui introduit la technologie OFDMA.
    Lire la suite >
  • Transmetteur de pression Transmetteur de pression
    Krohne a ajouté le transmetteur de pression Optibar PM 3050, en remplacement de l’Optibar P 3050, pour les applications de mesure de pression et de niveau sur des gaz, des liquides ou des vapeurs, dans de nombreuses industries (Atex et IECEx Ex ia, 3A, EHEDG…).
    Lire la suite >
  • Détecteurs de niveau à lames vibrantes Détecteurs de niveau à lames vibrantes
    La nouvelle génération des détecteurs à lames vibrantes Liquiphant FTL51B d’Endress+Hauser communique désormais en Bluetooth, avec l'application propriétaire SmartBlue (Android et iOS).
    Lire la suite >
Carte de contrôle
Ce terme est couramment utilisé dans les applications de contrôle statistique de la qualité (SQC) ou de fabrication (SPC). Une carte de contrôle est un graphique sur lequel sont tracées des limites inférieure et supérieure (que l’on s’impose) et où l’on reporte les valeurs d’une statistique calculée sur des échantillons successifs d’une fabrication. Une carte de contrôle n'a donc rien à voir avec une carte électronique…
Il existe de multiples variantes de cartes de contrôle, que l’on peut classer en deux catégories : les cartes de contrôle aux mesures (avec des valeurs mesurées) et les cartes de contrôle aux attributs (valeurs comptées).