NI simplifie la gestion des données au niveau de l’entreprise

Rédigé par  jeudi, 03 septembre 2020 15:58

L’américain NI a lancé la version pour entreprises de son logiciel SystemLink.

L’américain NI (ex-National Instruments), spécialiste des systèmes de test basés sur plates-formes, a annoncé la disponibilité de la version pour entreprises de son logiciel SystemLink. En standardisant la manière dont les données sont partagées et analysées, cette nouvelle version permet d’accroître la visibilité et le contrôle des systèmes de test sur l’ensemble d’une organisation.

En assurant un pont entre les différents départements – entre l’ingénierie et la production, par exemple –, entre les workflows de test et les performances d’activité, SystemLink permet aux ingénieurs de réduire les temps de configuration, de recherche de données et d’actifs critiques, et aux industriels de prendre des décisions plus éclairées encore.

Rappelons que SystemLink est un outil de gestion des données et des systèmes indépendants du matériel de NI et qu’il est constitué d’un serveur et de différents modules (Software Configuration, TDM DataFinder, Test, Asset).

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

29/09/2020 - 01/10/2020
Sepem Industrie Avignon/Forum de l'électronique
07/10/2020 - 08/10/2020
LH PétroChimie
14/10/2020 - 15/10/2020
Mesures Solutions Expo
17/11/2020 - 18/11/2020
BE 4.0 Industries du futur
17/11/2020 - 19/11/2020
Sepem Industries Colmar
07/12/2020 - 11/12/2020
Wire &Tube
08/12/2020 - 10/12/2020
World Nuclear Exhibition (WNE)

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Moteurs pas à pas La structure robuste, la grande plage de régimes et la puissance exceptionnelle dans [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Nathalie HEURLIN
Chef de publicité
n.heurlin@mesures.com - 02.98.27.79.99
Add-in
Le mot “add” anglais signifie que l’on ajoute quelque chose. “Add-in” et “Add-on” s’appliquent à l’ajout d’une extension matériel dans (“add-in”) ou sur (“add-on”) un ordinateur. La nuance est faible et on emploie en général indifféremment les deux termes.
Lorsque l’extension est une carte électronique, on parle aussi de carte d’extension ou de carte fille.
Quand il s’agit d’une extension “logiciel”, on parle plutôt de “plug-in”