Pinces ampéremétriques 600 A et 1000 A

Ideal Industries commercialise les séries 760/770 de pinces ampéremétriques, destinées à la mesure de courants de (respectivement) 600 A et 1 000 A. Celles-ci sont truffées d'astuces qui en facilitent l'utilisation.
· Deux écrans de lecture, dont un rétroéclairé installé dans le bas de la pince, visible sous n'importe quel angle, y compris quand l'électricien a le bras tendu et que la pince est engagée au fond d'une armoire
· Mâchoires étroites afin de faciliter le déplacement de la pince dans des paquets de fils
· Présence d'un crochet incliné au bout d'une mâchoire pour faciliter la séparation d'un fil individuel dans le paquet
· Voyant et bipper indiquant la présence d'une tension supérieure à 30 V, garantissant l'électricien qu'un fil est sous tension
· Mâchoire de 50 mm de diamètre, permettant de faire des mesures sur des gros câbles
· Mesure des tensions (jusqu'à 750 Vca et 1 000 Vcc), courants jusqu'à (1.000 Aca/cc), résistances (jusqu'à 10 MΩ), capacité (jusqu'à 4 mF) et fréquences (jusqu'à 400 Hz)
Dernière modification le dimanche, 11 septembre 2005 02:00
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

17/11/2020 - 18/11/2020
BE 4.0 Industries du futur
17/11/2020 - 19/11/2020
Sepem Industries Colmar
07/12/2020 - 11/12/2020
Wire &Tube

Capteurs et transmetteurs
Thermorésistance iTHERM TM411 | Endress+Hauser

Cette thermorésistance iTHERM a été conçue pour répondre aux exigences de l'agroalimentaire et des [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Nathalie HEURLIN
Chef de publicité
n.heurlin@mesures.com - 02.98.27.79.99
GPIB
General Purpose Information/Interface Bus : il s’agit d’un standard universellement utilisé pour interconnecter des instruments de mesure électronique (générateurs, oscilloscopes, etc.) afin de réaliser des bancs de test automatiques. Normalisé depuis 1975 sous la référence IEEE 488.1 (il avait été en fait introduit en 1965 par la division instrumentation de Hewlett-Packard, qui allait être rebaptisée Agilent Technologies par la suite), GPIB est une liaison parallèle à 24 fils avec un débit de 1 Mo/s et qui est capable de piloter 14 instruments. Une version plus rapide (8 Mo/s) est arrivée par la suite. L’IEEE 488 est désormais sérieusement concurrencée par Ethernet, USB et FireWire.
L’IEEE 488-2 définit le protocole de communication entre tous les équipements d’un bus GPIB. Il s’agit d’une interface logicielle définissant la structure des échanges sur le bus (protocole des contrôleurs, ouverture des lignes, renvoi d’états standards, etc.)