La caractérisation tension/courant va beaucoup plus vite

Keithley annonce une évolution importante de sa gamme Sourcemeter destiné à la caractérisation et au test I‑V des composants électroniques : le 2600 est plus rapide et est désormais capable de piloter un banc de test…

Fer de lance de l’offre Keithley, les Sourcemeter sont des instruments destinés à la caractérisation en tension/courant des composants électroniques, aussi bien pour les applications de recherche que les applications de test en production. Le modèle 2600 qui vient d’être annoncé s’inscrit dans la continuité des précédents. Il assure des fonctions de génération et/ou de mesure de tension (de 100 mV à 40 V), de courant (100 nA à 3 A) et d’impulsions tension/courant. Il se distingue de ses prédécesseurs par sa rapidité et ses nouvelles fonctionnalités pour réaliser de véritables bancs de test.

Côté mesure, la numérisation des signaux tension et courant se fait en 80 µs seulement, ce qui correspond à 12 600 lectures par seconde. Côté excitation, la génération des signaux tension et courant se fait également très rapidement : 210 µs par point (soit 4 750 points par seconde). Le Sourcemeter 2400 est ainsi 4 à 5 fois plus rapide que le 2400.

Ces caractéristiques de vitesse sont plus particulièrement intéressantes dans les applications de test en production. Ces applications nécessitent en général plusieurs voies de mesure. Avec 1 voie (modèle 2601) ou 2 voies (modèle 2602), on ne va pas bien loin. Pour réaliser des systèmes multivoie, il faut donc plusieurs appareils, pilotés par un contrôleur. Jusqu’ici, les différents appareils étaient interconnectés par une classique liaison GPIB. La chose est possible avec le 2600, mais Keithley a voulu aller plus loin. « Il y a en fait deux avancées. La première, c’est que nous avons développé un nouveau bus de communication entre les appareils, le TSP-Link, qui est un bus série “propriétaire”, bas prix (connecteur RJ45, câbles standard) et rapide (100 Mbit/s). La seconde, c’est qu’un des appareils peut exécuter le programme de test et piloter les autres appareils. Le programme de test peut donc s’exécuter sans le secours d’un PC », explique Vincent Courty, responsable de Keithley France. Il est possible de créer des systèmes comportant jusqu’à 16 Sourcemeter2600, soit 32 voies. Pour créer les scripts de test qui seront exécutés par l’instrument “maître” le logiciel Test Script Builder. Ce logiciel offre des fonctions de test préprogrammées et donne la possibilité d’écrire ses propres tests à l’aide d’un langage texte proche de Visual Basic.

Grâce à son interface RS232 et son connecteur d’entrées/sorties, le Sourcemeter peut piloter des passeurs d’échantillons, des systèmes d’éjection, des matrices de commutation, etc. autant d’éléments souvent indispensables dans les systèmes de test.

Les Sourcemeter sont compacts et se montent dans un demi-rack 19’’ de 2U de hauteur. Pour les applications de test complexes, il est évident que la solution est plus onéreuse qu’un banc de test basé sur des cartes. Pour réduire les coûts, une solution serait de proposer des versions “aveugles” (sans boutons ni afficheurs). « Mais il faut voir les enjeux économiques. Nous ne proposons pas une telle alternative pour deux raisons, explique M. Courty. La première, c’est que beaucoup de besoins sont évolutifs : les industriels commandent un premier appareil, puis un second et ainsi de suite. Rares sont ceux qui veulent d’emblée une configuration complexe. La deuxième raison est économique. Nos Sourcemeter sont fabriqués en série et il n’est pas dit qu’en les proposant en plusieurs variantes, nous pourrions baisser les coûts, tant au niveau de la production que de la logistique et du stockage ».

Le 2601 (monovoie) est proposé à 5601 € et le 2602 (deux voies) à 8155 €.
Dernière modification le mercredi, 19 octobre 2005 02:00
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

16/06/2020 - 17/06/2020
Journées de la mesure 2020
23/06/2020 - 26/06/2020
SITL

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Machines à décaper l’isolantLa technique moderne ne peut pas renoncer aux câbles. Pour pratiquement [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Nathalie HEURLIN
Chef de publicité
n.heurlin@mesures.com - 02.98.27.79.99
ppm
Parts per million, partie par million. 1 ppm = 10-6