Capteur laser à triangulation

Rédigé par  lundi, 03 avril 2017 16:14

Les capteurs à triangulation laser optoNCDT 1420 de Micro-Epsilon sont désormais disponibles avec un laser de classe 1, afin d'éviter les contraintes de sécurité liées aux capteurs dotés d'un laser de classe 2.

# Puissance maximum : 390 µW
# Mesuressans contact du déplacement et de la distance
# Etendue de mesure : 10 à 200 mm
# Linéarité : à partir de 8 µm
# Reproductibilité : à partir de 0,5 µm
# Fréquence de mesure : 4 kHz
# Électronique intégrée
# Interface RS-422

Micro-Epsilon
www.micro-epsilon.fr

Dernière modification le lundi, 03 avril 2017 16:14
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

30/01/2018 - 01/02/2018
Sepem Rouen
01/02/2018 - 01/02/2018
Journée technique du LNE
06/02/2018 - 06/02/2018
Journée technique du CFM
06/02/2018 - 07/02/2018
Analyse industrielle
07/02/2018 - 08/02/2018
Pharmapack Europe
07/02/2018 - 08/02/2018
Biogaz Europe
07/02/2018 - 08/02/2018
Enova Lyon

Capteurs et transmetteurs
Thermorésistance iTHERM TM411 | Endress+Hauser

Cette thermorésistance iTHERM a été conçue pour répondre aux exigences de l'agroalimentaire et des [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Etalement de spectre

Technique utilisée en transmission de données sans fil (radio), consistant à diffuser les données sur une large bande passante plutôt que sur une porteuse unique. Deux méthodes d’étalement de spectre sont couramment utilisées.

L’étalement de spectre par séquence directe (DSSS) consiste, avant modulation, à “multiplier” chaque bit à transmettre par un code pseudo-aléatoire de débit très nettement supérieur à celui du signal. L’information binaire résultante est alors utilisée pour moduler une porteuse.

Dans l’étalement de spectre par saut de fréquences (FHSS), le signal module une porteuse dont la fréquence centrale varie brusquement à intervalles réguliers selon une séquence pseudo-aléatoire. (Définition Electronique International Hebdo)