Des résultats financiers en hausse pour Sick

Rédigé par  mardi, 09 mai 2017 08:46
Robert Bauer, président du directoire de Sick. Robert Bauer, président du directoire de Sick.

Malgré un contexte économique difficile, l’allemand a enregistré des chiffres record en 2016.

L’allemand Sick, l’un des principaux fabricants mondiaux de capteurs pour la logistique, l’automatisation industrielle et des procédés, vient de réaliser, pour son exercice fiscal 2016, un chiffre d’affaires de 1,36 milliard d’euros, en croissance de 7,4 % comparé à l’année précédente. Quant au résultat annuel, il atteint 104 millions d’euros (+14,5 %).

« Malgré l'environnement économique difficile, les incertitudes politiques et les effets de change négatifs, nous avons réussi à réaliser une croissance du chiffre d'affaires supérieure à la moyenne », explique Markus Vatter, directeur du service Finances, contrôle et informatique de Sick.

« Notre présence mondiale y a largement contribué : le chiffre d'affaires a progressé dans toutes les régions, et en particulier dans les secteurs de l'automatisation industrielle et logistique », poursuit-il. L’année 2017 a par ailleurs bien commencé pour le groupe allemand, avec des commandes et un chiffre d'affaires progressant plus vite que prévu.

« Nous continuerons à renforcer notre rôle de leader dans le domaine de l'intelligence des capteurs. Cela vaut aussi bien pour notre activité principale, l'automatisation industrielle, que pour l'industrie 4.0 basée sur les données. Nous nous attacherons particulièrement à étendre notre portefeuille de produits, à assurer la capacité de mise en réseau de nos capteurs dans le contexte de l'industrie 4.0, et à travailler sur le thème de la souveraineté numérique », explique Robert Bauer (photo), président du directoire de Sick.

Dernière modification le vendredi, 12 mai 2017 08:46
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

27/09/2017 - 28/09/2017
Simer
03/10/2017 - 03/10/2017
Journée Technique - Accréditation NF ISO 17025
05/10/2017 - 06/10/2017
4DMIX
10/10/2017 - 10/10/2017
Journée technique du CFM
10/10/2017 - 11/10/2017
Atmos’Fair
10/10/2017 - 12/10/2017
Sepem Industries Angers
18/10/2017 - 18/10/2017
Table ronde Mesures sur l'efficacité énergétique

Capteurs et transmetteurs
Radar de niveau Micropilot FMR10/FMR20

Micropilot FMR10/FMR20 -Pour les cuves de stockage et le domaine de l’eauEndress+Hauser frappe un grand [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Système de test pour la 5G Système de test pour la 5G
    AceAxis a lancé un système de test à ondes millimétriques pour la caractérisation des performances RF, en liaison montante ou descendante, des prototypes de composants et de systèmes en technologie 5G, via l’émulation et l’agrégation des canaux radio large bande aux fréquences millimétriques.
    Lire la suite >
  • Ordinateur sur carte Ordinateur sur carte
    Le ConnectCore 6UL SBC Pro est un ordinateur monocarte conçu par Digi International. Il s'adresse aux fabricants de dispositifs « intelligents ».
    Lire la suite >
  • Codeurs sans support Codeurs sans support
    Pour les installations où l'espace est très limité, Kübler propose désormais les codeurs sans support RLI20, RLI50 et RLA50.
    Lire la suite >
Bayes, bayésien
Au 18ème siècle, Thomas Bayes a fait des travaux sur la théorie des probabilités. Ceux-ci trouvent un nouveau prolongement aujourd’hui avec les “réseaux bayésiens” dont le but est d’extraire les informations pertinentes (la “connaissance”) dans des grosses masses d’informations stockées dans les mémoires des ordinateurs. Les réseaux bayésiens sont au carrefour de deux disciplines : les techniques de traitement statistique et les techniques de l’intelligence artificielle (systèmes experts). Les réseaux bayésiens permettent notamment d’introduire la notion d’incertitude dans les systèmes experts, afin qu’ils soient capables de raisonner sur des informations et des règles incertaines (les informations peuvent être complètes, les règles du raisonnement ne sont pas forcément formalisées, etc.).
Les réseaux bayésiens constituent une discipline jeune, qui offre de belles perspectives pour par exemple établir un diagnostic d’un système complexe ou pour contrôler un process de production complexe.