Capteur de vibrations pour la surveillance des machines

Rédigé par  mardi, 27 juin 2017 09:46

Le nouveau capteur de vibrations G-Link-200-8G de Lord Sensing MicroStrain est basé sur un accéléromètre triaxial. Il est dédié à la surveillance en temps réel des machines.

# Mesure périodique, continue ou sur déclenchement
# Paramètres : vitesse RMS, accélération RMS ou crête-à-crête, facteur de crête
# Etendue de mesure: ±2, ±4 ou ±8 g
# Convertisseur analogique/numérique
(CAN) 20 bits
# Bruit : 25 μg/√Hz sur chaque axe
# Filtres passe-haut et passe-bas configurables
# Capteur de température embarqué : -40 à +85 °C (justesse de ± 0,1 °C)

# Indice de protection IP67

Lord Sensing MicroStrain
www.microstrain.com
 

Dernière modification le mardi, 27 juin 2017 09:46
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

Pas d'événement

Mesure physique, analyse chimique
Experts en analyses physico-chimiques

Avec plus de 35 ans d'expérience en analyse physico-chimique et une présence dans le monde entier, [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Run Time
Version exécutoire d’un logiciel. La plupart des logiciels industriels comportent une version dite de “développement” qu’utilise le développeur pour créer un applicatif opérationnel. Cet applicatif est ensuite compilé et chargé dans la (ou les) machines (s) cible. C’est cet applicatif que l’on appelle le “run time”. Le run time ne peut pas être modifié (sauf les paramétrages prévus lors de la conception du logiciel). Souvent, les éditeurs de logiciels vendent une version “développement” et font payer des royalties pour les versions “run-time” (les royalties sont calculées en fonction du nombre de postes déployés).