La mesure 3D robotisée devient plus autonomie et flexible

Rédigé par  jeudi, 14 septembre 2017 13:03
En coopération avec le roboticien Kuka, Metrologic Group a développé une solution robotisée de mesure 3D associant un robot collaboratif, une plateforme autonome mobile, un scanner laser et un logiciel de pilotage capable de gérer à la fois la mesure 3D et le pilotage de la plateforme robotisée.
Lors du dernier salon Control qui s'est déroulé en mai dernier à Stuttgart, Metrologic Group, entreprise française basée à Meylan (38) et spécialisée dans les solutions logicielles dédiées à la mesure 3D, a franchi une étape supplémentaire dans la mesure 3D robotisée avec son système Metrolog X4 iRobot. Il s'agit d'une plateforme robotisée de mesure 3D mobile et autonome, capable de se déplacer sur la ligne de production là où les besoins en mesure et inspection 3D se font sentir.
 
Cette plateforme associe un robot collaboratif multiaxe iiwa développé par Kuka, positionné sur une plateforme robotisée mobile KMR elle aussi développée par le roboticien allemand, un dispositif de mesure 3D et la solution logicielle Metrolog X4 conçue par Metrologic Group. En plus de l'autonomie (le KMR se déplace de manière totalement autonome grâce au scanner laser embarqué) et de la maniabilité (la plateforme mobile peut effectuer des déplacements omnidirectionnels et des rotations à 360°) de cette solution de mesure 3D robotisée, l'originalité du Metrolog X4 i-Robot réside dans le fait que le logiciel Metrolog X4 de Metrologic Group gère à la fois toutes les fonctionnalités de mesure 3D du système et le pilotage intégral du robot collaboratif et de la plateforme mobile.
 
Le système de mesure 3D proprement dit est basé sur un scanner laser embarqué à très haute vitesse d'acquisition (un modèle Faro dans le cas de notre photo) au bout d'un cobot multiaxe qui fait office de simple outil porteur. Indépendante de la précision du robot (et donc du robot employé), la précision de la mesure 3D est assurée soit par une caméra de suivi séparée qui suit le boîtier du capteur laser équipé de led infrarouges de positionnement, soit par un système de laser tracker.
L'aéronautique et l'automobile sont les principales applications ciblées.
 
 
Dernière modification le jeudi, 14 septembre 2017 13:03
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans


Non classé
Dynamique des structures

De l’acquisition aux résultatsL’analyse de structure est un puissant outil pour comprendre le comportement [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Alimentations de laboratoire Alimentations de laboratoire
    En plus d’être compactes et silencieuses (via une régulation automatique du ventilateur), les alimentations de laboratoire de la série NGE100 de Rohde & Schwarz intègrent des voies isolées galvaniquement pouvant être connectées en série ou en parallèle pour augmenter les tensions ou les puissances de sortie.
    Lire la suite >
  • Système d’entrées/sorties décentralisé Système d’entrées/sorties décentralisé
    Le nouveau système d’entrées/sorties décentralisé Simatic ET 200SP HA de Siemens a été est développé pour l’industrie des procédés.
    Lire la suite >
  • Capteur de couple Capteur de couple
    La gamme de mesure du capteur de couple T22 de HBM s'étend répondant ainsi aux besoins de mesures de petits couples, notamment dans l’industrie du roulement.
    Lire la suite >
CompactFlash
Les mémoires Flash sont un type particulier de mémoire morte qui s'apparente à la technologie EEPROM (Electrically Erasable Programmable Read-Only Memory). Il s’agit de mémoires non volatiles, c'est-à-dire que les données qu'elles contiennent sont conservées en l'absence d'alimentation électrique, mais elles peuvent être modifiées aisément par application d'un courant.