Bruël & Kjaer lance un simulateur tête et torse HF

Rédigé par  jeudi, 09 novembre 2017 10:52

Ce système permet de répondre aux exigences de mesures acoustiques réalistes, précises et reproductibles des casques audio.

Bruël & Kær, société du groupe britannique Spectris spécialisée dans les solutions de mesure et d’analyse acoustique et vibratoire, vient de développer le simulateur tête et torse à hautes fréquences (HATS) 5128. Il répond aux exigences de mesures acoustiques réalistes, précises et reproductibles de l’ensemble de la gamme audible humaine.

Le mannequin dispose d'un système de canal auditif identique à l’oreille humaine permettant d'obtenir une impédance acoustique exacte sur toute la gamme de fréquence et des oreilles artificielles, ainsi que d’une large zone de caoutchouc en silicone autour du pavillon, offrant une étanchéité parfaite aux écouteurs circum-aural (qui englobent les oreilles).

« Ce simulateur HATS étend considérablement les capacités de mesure de la performance audio des produits, avec une fréquence maximale de 20 kHz et une sortie égalisée jusqu’à 12 kHz assurée par des performances de la bouche artificielle améliorées », affirme la société.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

30/01/2018 - 01/02/2018
Sepem Rouen
01/02/2018 - 01/02/2018
Journée technique du LNE
06/02/2018 - 06/02/2018
Journée technique du CFM
06/02/2018 - 07/02/2018
Analyse industrielle
07/02/2018 - 08/02/2018
Pharmapack Europe
07/02/2018 - 08/02/2018
Biogaz Europe
07/02/2018 - 08/02/2018
Enova Lyon

Capteurs et transmetteurs
Transmetteur 8 voies Liquiline CM448 | Endress+Hauser

Le Liquiline CM448 est un transmetteur multiparamètre numérique pour la surveillance et le contrôle [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Etalement de spectre

Technique utilisée en transmission de données sans fil (radio), consistant à diffuser les données sur une large bande passante plutôt que sur une porteuse unique. Deux méthodes d’étalement de spectre sont couramment utilisées.

L’étalement de spectre par séquence directe (DSSS) consiste, avant modulation, à “multiplier” chaque bit à transmettre par un code pseudo-aléatoire de débit très nettement supérieur à celui du signal. L’information binaire résultante est alors utilisée pour moduler une porteuse.

Dans l’étalement de spectre par saut de fréquences (FHSS), le signal module une porteuse dont la fréquence centrale varie brusquement à intervalles réguliers selon une séquence pseudo-aléatoire. (Définition Electronique International Hebdo)