Bruël & Kjaer lance un simulateur tête et torse HF

Rédigé par  jeudi, 09 novembre 2017 10:52

Ce système permet de répondre aux exigences de mesures acoustiques réalistes, précises et reproductibles des casques audio.

Bruël & Kær, société du groupe britannique Spectris spécialisée dans les solutions de mesure et d’analyse acoustique et vibratoire, vient de développer le simulateur tête et torse à hautes fréquences (HATS) 5128. Il répond aux exigences de mesures acoustiques réalistes, précises et reproductibles de l’ensemble de la gamme audible humaine.

Le mannequin dispose d'un système de canal auditif identique à l’oreille humaine permettant d'obtenir une impédance acoustique exacte sur toute la gamme de fréquence et des oreilles artificielles, ainsi que d’une large zone de caoutchouc en silicone autour du pavillon, offrant une étanchéité parfaite aux écouteurs circum-aural (qui englobent les oreilles).

« Ce simulateur HATS étend considérablement les capacités de mesure de la performance audio des produits, avec une fréquence maximale de 20 kHz et une sortie égalisée jusqu’à 12 kHz assurée par des performances de la bouche artificielle améliorées », affirme la société.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

21/11/2017 - 23/11/2017
Europack Euromanut CFIA
28/11/2017 - 30/11/2017
SPS IPC Drives
28/11/2017 - 30/11/2017
Vrac Tech Expo
05/12/2017 - 05/12/2017
Journée technique du CFM
06/12/2017 - 06/12/2017
Journée régionale de l’électronique (JRE)
14/12/2017 - 14/12/2017
Energy Class Factory

Mesure physique, analyse chimique
Experts en analyses physico-chimiques

Avec plus de 35 ans d'expérience en analyse physico-chimique et une présence dans le monde entier, [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
DMAIC
Define, Measure, Analyse, Improve, Control : définir, mesurer, analyser, améliorer, contrôler. La méthode DMAIC fournit un canevas pour mettre en œuvre une démarche Six Sigma (voir à cette définition pour plus de précision). La solution à mettre en œuvre est décidée lors de la phase “Améliorer”. La partie “Contrôler” n’est pas à négliger car elle permet de s’assurer que le processus reste maîtrisé et qu’il ne dérive pas dans le temps.