ASF Metrology acquiert l'activité MMT de Nikon Metrology

Rédigé par  vendredi, 09 février 2018 16:29
ASF Metrology acquiert l'activité MMT de Nikon Metrology Nikon Metrology
En vendant son activité de machines à mesurer tridimensionnelles à ASF Metrology, Nikon Metrology compte axer son activité de métrologie industrielle sur l'inspection sans contact basée sur les technologies optique et radiographique.
Nikon Metrology vient d'annoncer qu’ASF Metrology a l'intention d'acquérir ses activités de machines à mesurer tridimensionnelles (MMT). La clôture de cette transaction dont le montant n'a pas été mentionné, est prévue dans environ 2 mois. Avec des bureaux en Belgique, en France, en Allemagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis, les activités MMT de Nikon Metrology représentent environ 25 % de la totalité du chiffre d’affaires mondial de Nikon Metrology.
"À la clôture de la transaction, toutes les activités de production, de développement, de vente et de service des MMT, y compris le logiciel CAMIO, seront transférées à ASF Metrology, sous la direction d'Angelo Muscarella qui a une longue expérience en métrologie, et plus particulièrement dans le domaine des MMT", précise le communiqué de presse.
Les deux entreprises assurent par ailleurs travailler en étroite collaboration pour assurer une transition harmonieuse pour les fournisseurs, les clients et les revendeurs.
Avec ce rachat, ASF Metrology compte développer ses activités de MMT dans les industries automobiles, aérospatiales et manufacturières. Quant à Nikon Metrology, il continuera à servir un certain nombre de clients, dans le cadre d’un partenariat marketing stratégique où les deux parties feront la promotion de leurs produits et services respectifs. Mais surtout, Nikon va recentrer son activité métrologie industrielle sur l'inspection sans contact basée sur les technologies optique et radiographique.
 
 
Dernière modification le vendredi, 09 février 2018 16:29
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

Pas d'événement

Non classé
Mesure vibratoire de machines tournantes

Quelle que soit la machine : générateur, turbine, compresseur alternatif, diesel ou transmission, les [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Barrières de sécurité pour petites distances Barrières de sécurité pour petites distances
    Les nouveaux rideaux lumineux et barrières immatérielles de sécurité de la série SLC/SLG 240 COM de Schmersal conviennent aux applications avec une petite distance de sécurité.
    Lire la suite >
  • Analyseur de soufre dans le pétrole Analyseur de soufre dans le pétrole
    Horiba a complété sa gamme d’analyseurs de soufre, avec le modèle portable SLFA-60. Destiné à la détermination de la teneur en soufre dans les schistes bitumineux, le pétrole brut traditionnel et les autres produits pétroliers, cet appareil affiche une étendue de mesure double (0 à 9,9999 %) de celle du modèle qu’il remplace.
    Lire la suite >
  • Caméras industrielles Caméras industrielles
    IDS a lancé une nouvelle génération de caméras industrielles de la famille uEye SE. Les nombreuses variantes proposées la rendent compatible avec une grande variété d'applications.
    Lire la suite >
Run Time
Version exécutoire d’un logiciel. La plupart des logiciels industriels comportent une version dite de “développement” qu’utilise le développeur pour créer un applicatif opérationnel. Cet applicatif est ensuite compilé et chargé dans la (ou les) machines (s) cible. C’est cet applicatif que l’on appelle le “run time”. Le run time ne peut pas être modifié (sauf les paramétrages prévus lors de la conception du logiciel). Souvent, les éditeurs de logiciels vendent une version “développement” et font payer des royalties pour les versions “run-time” (les royalties sont calculées en fonction du nombre de postes déployés).