Faro améliore sa solution « scan-to-CAD »

Rédigé par  mardi, 13 février 2018 10:01

La nouvelle génération est par exemple jusqu´à 25 % plus précise que la précédente.

L’américain Faro Technologies, fabricant spécialisé dans les technologies de mesure 3D et d’imagerie, vient d’introduire sur le marché la version 2.0 de Design ScanArm, sa solution « scan-to-CAD » clé en main pour la conception et l´ingénierie des produits.

Cette nouvelle solution se distingue par sa précision, sa résolution et une ergonomie hors pair (grâce notamment à une réduction de 25 % du poids d´origine), ce qui permet d’allier flexibilité, fiabilité, performances et très bon rapport qualité/prix.

Le Design ScanArm 2.0 est en effet disponible en trois portées différentes (2,5, 3,5 et 4 m), avec une justesse système respective de 0,075, 0,11 et 0,13 mm, soit jusqu´à 25 % plus précis que la génération précédente. L’ajout d’une tête scanner FaroBlu Laser Line Probe HD, équipée de la technologie laser bleu et capable de numériser jusqu’à 600 000 points/s, améliore la productivité.

Les sondes pouvant être connectées et déconnectées rapidement sans outil, les opérateurs peuvent ainsi passer rapidement du mode « contact » (système de palpeur cinématique) au mode « sans contact ». Il est par ailleurs possible d’ajouter deux batteries échangeables à chaud, en option, pour un fonctionnement continu sans avoir recours à une alimentation externe.

Dernière modification le mardi, 13 février 2018 16:12
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

26/03/2019 - 28/03/2019
Sepem industries Toulouse
01/04/2019 - 05/04/2019
Foire de Hanovre
03/04/2019 - 04/04/2019
Enova Nantes
10/04/2019 - 11/04/2019
Sido

Mesure mécanique, vision et CND
Analyseurs de bruit et vibration

Les analyseurs OROS permettent de mesurer et d'analyser de 2 à + de 1000 voies.Conçus pour de l’analyse [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
UHF
Ultra High Frequency, ultra-hautes fréquences : ce terme est ancien et il avait été défini pour qualifier un domaine de fréquences très élevé pour l’époque. En fait, il ne s’agit pas de fréquences si élevées que cela (300 MHz- 3 GHz). Les UHF sont au-dessus de la gamme VHF (laquelle couvre la plage 30 MHz-300 MHz). Aujourd’hui, pour ces deux bandes, on parle plutôt de “plage RF” (radiofréquences). Au-dessus de 3 GHz, on entre dans le domaine des hyperfréquences.