Bruël & Kjaer lance une plate-forme logicielle

Rédigé par  vendredi, 23 mars 2018 11:36

Elle permet de réaliser l'acquisition multivoies, le traitement des données, leur gestion, l’édition et la création de rapports, en ingénierie vibro-acoustique.

Bruël & Kjær, société du groupe britannique Spectris spécialisée dans les solutions de mesure et d’analyse acoustique et vibratoire, vient d’annoncer la disponibilité de la plate-forme logicielle BK Connect. Elle permet de réaliser l'acquisition multivoies (associée au matériel LAN-XI), le traitement des données, leur gestion, l’édition et la création de rapports.

Pour les principales applications que sont l’ingénierie vibro-acoustique, la plate-forme fournit un ensemble complet d'outils pour la mesure en temps réel et le traitement de données, assurant la flexibilité des différents scénarii possibles dans le domaine – des tests répétitifs et standardisés aux diagnostics complexes. On trouve également des modules spécifiques dédiés à la dynamique des structures, la localisation des sources de bruit ou encore à l'analyse angulaire.

Chaque application a été développée comme une solution complète dédiée à un essai donné ou à un ensemble de tâches, combinant à la fois les mesures et les analyses. Les utilisateurs peuvent sélectionner le ou les modules nécessaires à l’exécution de l’opération, ou alors combiner les applications pour en augmenter les fonctionnalités, un workflow adapté étant ainsi créé.

« La structure de BK Connect est basée sur la modularité des processus métiers, afin de fournir à chaque utilisateur exactement les fonctionnalités dont il a besoin, au moment où il en a besoin. Cette approche permet de minimiser les risques d'erreur et évite d’avoir à développer des outils spécifiques, sans compromis avec la richesse fonctionnelle attendue d’une plateforme d'analyse moderne », explique la société.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

25/09/2018 - 28/09/2018
Micronora
25/09/2018 - 27/09/2018
Sepem Avignon
27/09/2018 - 27/09/2018
Journée technique de l'Exera
03/10/2018 - 04/10/2018
Journées nationales de la mesure (J’M)
11/10/2018 - 11/10/2018
Journée technique de l'IO-Link France
16/10/2018 - 16/10/2018
Digital Industry Summit
18/10/2018 - 18/10/2018
Les Assises du MES
23/10/2018 - 24/10/2018
Enova Paris

Capteurs et transmetteurs
Thermorésistance iTHERM TM411 | Endress+Hauser

Cette thermorésistance iTHERM a été conçue pour répondre aux exigences de l'agroalimentaire et des [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Boundary Scan
La technique “boundary scan” (balayage de la périphérie) est pratique pour accéder individuellement aux circuits intégrés numériques présents sur une carte électronique. Les différentes broches des composants et les différents composants sont raccordés sur un bus spécialisé (Boundary Scan) accessible depuis le connecteur de la carte. Cette technique permet de réaliser de la programmation in-situ de composants (mémoires et micro-contrôleurs) et de tester ces composants. Le gros intérêt du Boundary Scan est d’éviter de recourir au traditionnel lit à clous, encombrant, peu flexible (il faut en développer un pour chaque type de carte à tester) et coûteux. Revers de la médaille, cette technique impose d’utiliser des versions Boundary Scan des composants classiques, qui nécessitent plus de surface sur le silicium et sont donc plus onéreuses.
Le terme Boundary Scan est également connu sous le nom de JTAG et il fait l'objet d'une norme (IEEE 1149.1).