Artema révèle un début 2018 positif pour la mécatronique

Rédigé par  vendredi, 06 avril 2018 11:33

L’indicateur global mensuel du syndicat reflète un bon début d’année 2018 pour l’ensemble des professions qu’il représente.

En s’appuyant sur les évolutions de son indicateur global mensuel, Artema, le syndicat des industriels de la mécatronique, signale un premier trimestre 2018 positif pour toutes les professions qu’il représente, avec des carnets de commande bien garnis et des perspectives à trois mois qui s’améliorent encore. La tendance à la hausse de l’activité constatée depuis le début de l’année 2017, relativise la baisse technique enregistrée en décembre dernier. Quant à l’export, il a retrouvé son dynamisme l’an passé et continue d’accompagner la croissance en France.

Instauré en janvier 2008, l’indicateur global d’Artema résulte d’un solde d’opinion qui compte aujourd’hui plus de 100 répondants par mois, issus des diverses professions de la mécatronique. Il constitue ainsi, selon les termes du syndicat, « un reflet de la confiance de ses adhérents dans l’avenir » et offre une image de la conjoncture pour ces composants et solutions mécaniques et mécatroniques présents dans tous les équipements industriels, les machines mobiles et les matériels de transport, sans oublier leur optimisation et leur maintenance.

Dernière modification le vendredi, 06 avril 2018 11:33
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

26/03/2019 - 28/03/2019
Sepem industries Toulouse
01/04/2019 - 05/04/2019
Foire de Hanovre
03/04/2019 - 04/04/2019
Enova Nantes
10/04/2019 - 11/04/2019
Sido

Non classé
Mesure vibratoire de machines tournantes

Quelle que soit la machine : générateur, turbine, compresseur alternatif, diesel ou transmission, les [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
UHF
Ultra High Frequency, ultra-hautes fréquences : ce terme est ancien et il avait été défini pour qualifier un domaine de fréquences très élevé pour l’époque. En fait, il ne s’agit pas de fréquences si élevées que cela (300 MHz- 3 GHz). Les UHF sont au-dessus de la gamme VHF (laquelle couvre la plage 30 MHz-300 MHz). Aujourd’hui, pour ces deux bandes, on parle plutôt de “plage RF” (radiofréquences). Au-dessus de 3 GHz, on entre dans le domaine des hyperfréquences.