Kistler se renforce en analyse de combustion

Rédigé par  jeudi, 18 octobre 2018 13:06
De gauche à droite : Dr. Frank Wytrykus, cofondateur et directeur général de SMETEC, Rolf Sonderegger, CEO du groupe Kistler, et Ralf Düsterwald, cofondateur et directeur général de SMETEC. De gauche à droite : Dr. Frank Wytrykus, cofondateur et directeur général de SMETEC, Rolf Sonderegger, CEO du groupe Kistler, et Ralf Düsterwald, cofondateur et directeur général de SMETEC.

Le groupe suisse vient en effet de racheter SMETEC, fabricant spécialisé dans l’analyse visuelle de la combustion.

Connectez-vous pour lire la suite

Aide ? Créer un compte
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

30/01/2019 - 31/01/2019
20e Carrefour de l’eau
30/01/2019 - 31/01/2019
Biogaz Europe 2019
05/02/2019 - 06/02/2019
Analyse Industrielle

Non classé
Dynamique des structures

De l’acquisition aux résultatsL’analyse de structure est un puissant outil pour comprendre le comportement [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
SDH
Synchronous Digital Hierarchy. Normalisée par l’UIT au début des années 1990 (et connue aux Etats-Unis sous le nom de Sonet), la hiérarchie numérique synchrone définit une infrastructure de transport dans les réseaux de télécommunications sur fibre optique. Elle a été développée pour faciliter l’évolution vers les hauts débits, simplifier la gestion de la bande passante et améliorer les possibilités d’exploitation et de maintenance des réseaux télécoms. La SDH définit en particulier des niveaux successifs de multiplexage des voies de transmission : STM-1 (ou Sonet OC-3) à 155,52 Mbit/s, STM-4 (OC-12) à 622,08 Mbit/s, STM-16 (OC-48) à 2,488 Gbit/s et STM-64 (OC-192) à 9,953 Gbit/s. Brasseurs, multiplexeurs d’insertion/extraction et systèmes de ligne sont les trois principaux équipements SDH. (Définition Electronique International Hebdo)