Une nouvelle série d’indicateurs de pesage chez Variohm Sensors

Rédigé par  jeudi, 13 décembre 2018 12:10

Selon le modèle, la série du britannique propose plusieurs écrans Led, une ribambelle d’interfaces série et Ethernet, etc.

Variohm EuroSensor, entité de Variohm Holdings (groupe britannique Acal) spécialisée dans les capteurs, vient d’étendre sa gamme d’indicateurs de pesage, avec la série W. Elle répond aux exigences de coût et de performances d’une large gamme d'applications, telles que le comptage, la pesée de contrôle dans les domaines agroalimentaires, des emballages, du matériel agricole, des ponts bascules, etc.

La série se compose ainsi de l’indicateur économique WT1 (résolution interne de 16.106 incréments, écran Led 7 segments 5 digits associé à un clavier trois touches offrant un accès facile à des fonctions préprogrammées, interface RS-232 half-duplex ou RS-485 full duplex, avec protocole ASCII ou Modbus RTU) et du modèle WT2 (version WT1 avec, en plus, des interfaces Profibus et, en option, Ethernet).

L’indicateur de pesage WT14 (écran Led 7 segments 6 digits et un clavier à quatre touches offrant un accès facile à des fonctions de configuration et d’étalonnage, ports RS-232, RS-485 et USB, ainsi que, en option, Profinet, DeviceNet, Ethernet, EtherNet/IP et EtherCAT), lui, est taillé pour presque toutes les applications. Enfin le WT15 est un modèle haut de gamme, qui se caractérise par la présence d’un écran tactile et d’un microprocesseur ARM Cortex 32 bits, ainsi que de 6+6 entrées et sorties opto-isolées et de multiples options d’interfaces (celles du WT14).

Les quatre modèles d’ores et déjà disponibles peuvent accueillir 4 ou 8 pesons jusqu'à 350 Ω, être associés à une protection électronique contre les surcharges, pour les opérations redondantes, et montés en rail DIN ou en panneau (WT15), une version compatible Atex étant disponible avec le WT15.

 

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

30/01/2019 - 31/01/2019
20e Carrefour de l’eau
30/01/2019 - 31/01/2019
Biogaz Europe 2019
05/02/2019 - 06/02/2019
Analyse Industrielle

Mesure mécanique, vision et CND
Analyseurs de bruit et vibration

Les analyseurs OROS permettent de mesurer et d'analyser de 2 à + de 1000 voies.Conçus pour de l’analyse [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
SDH
Synchronous Digital Hierarchy. Normalisée par l’UIT au début des années 1990 (et connue aux Etats-Unis sous le nom de Sonet), la hiérarchie numérique synchrone définit une infrastructure de transport dans les réseaux de télécommunications sur fibre optique. Elle a été développée pour faciliter l’évolution vers les hauts débits, simplifier la gestion de la bande passante et améliorer les possibilités d’exploitation et de maintenance des réseaux télécoms. La SDH définit en particulier des niveaux successifs de multiplexage des voies de transmission : STM-1 (ou Sonet OC-3) à 155,52 Mbit/s, STM-4 (OC-12) à 622,08 Mbit/s, STM-16 (OC-48) à 2,488 Gbit/s et STM-64 (OC-192) à 9,953 Gbit/s. Brasseurs, multiplexeurs d’insertion/extraction et systèmes de ligne sont les trois principaux équipements SDH. (Définition Electronique International Hebdo)