Logiciel de capture pour détection de défauts par ultrasons


Rédigé par  vendredi, 12 avril 2019 15:02

La version 2.3 du logiciel Capture de M2M, intégrée dans les détecteurs de défauts par ultrasons multiéléments Gekko et Mantis, propose de nouvelles fonctionnalités afin d'améliorer l’expérience utilisateur et accélérer le contrôle non destructif.


# Enrichissement des cartographies de zones corrodées

# Ajustement des positions de sonde

# Ensemble complet d’outils dédiés aux inspections par diffraction en temps de vol (TOFD
)
# Focalisation en tous points 3,5 fois plus rapide en résolution maximale

# Nouveaux assistants de calibration des sabots courbes pour inspections de soudures longitudinales



M2M

www.m2m-ndt.com

Dernière modification le vendredi, 12 avril 2019 15:02
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans


Capteurs et transmetteurs
Débitmètres Proline 300/500

Nouvelle génération de mesure de débitProline 300/500 vous offre une grande valeur ajoutée tout au [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jg.canuet@mesures.com - 01.53.90.17.03
  • Bornes à poussoirs Bornes à poussoirs
    
Conta-Clip a dévoilé sa nouvelle gamme de bornes à insertion directe à poussoirs PRK. Simples d'utilisation, elles répondent aux exigences les plus strictes en termes de stabilité mécanique.

    Lire la suite >
  • Client WLAN et point d'accès Client WLAN et point d'accès
    
Le BAT-C2 WLAN de Hirschmann est un client et point d'accès WLAN pour les systèmes industriels. Ce boîtier IP65 permet de connecter notamment des robots ou des véhicules automatiques.

    Lire la suite >
  • Capteur de proximité
 Capteur de proximité

    Le nouveau TopWorx GO Switch 7LY d'Emerson Electric est un capteur de proximité doté d'un affichage Led lisible au soleil. Supportant une plage de température de -40 à +60 °C et un niveau de protection de IP66/68, il convient ainsi aux environnements difficiles.

    Lire la suite >
RoHS
Restrictions of the use of certain Hazardous Substances, restrictions sur l’utilisation de certaines substances dangereuses dans les équipements électriques et électroniques. Celles-ci font faire l’objet d’une directive européenne. Il s’agira notamment de limiter l’utilisation du plomb, du cadmium, du mercure, du chrome hexavalent, du PBB et du PBDE. Pour chacune de ces substances, des exceptions sont prévues pour l’application de la directive.