Le marché des MMT est crédité de 8 % de croissance

Rédigé par  jeudi, 07 mars 2019 14:43

C’est le taux de croissance annoncé par Research and Markets pour le marché mondial des machines à mesurer tridimensionnelles (MMT) jusqu’en 2023, avec l’inspection et le contrôle qualité générant la plus grande part des revenus.

Le cabinet d’analyse Research and Markets a réalisé une étude du marché mondial des machines à mesurer tridimensionnelles (MMT), prévoyant que les revenus de 2,8 milliards de dollars générés en 2018 devraient atteindre 4,1 milliards de dollars en 2023, suivant un taux de croissance annuel composé (CAGR) de 8 %. Les principaux moteurs cités pour expliquer ce dynamisme sont l’inspection 3D de haute précision exigée pour la modélisation et l’analyse, le développement de l’Internet industriel des objets (IIoT) et la demande croissante en technologie de sondes sans contact.

En ce qui concerne les applications, le contrôle qualité et l’inspection représentent la plus grande part de marché en revenu, et ce phénomène est soutenu par l’adoption en hausse de nouvelles techniques comme, par exemple, la tomographie par ordinateur ou les scanners optiques. Ce sont par contre les applications de rétro-ingénierie qui devraient connaître le taux de croissance le plus élevé.

Au niveau des secteurs industriels, l’automobile s’octroie la plus grande part de marché. La forte demande en véhicules issue des pays en développement incite les constructeurs à investir dans l’automatisation de leurs usines pour augmenter leur volume de production. Le CAGR le plus élevé est par ailleurs attendu dans l’industrie des machines lourdes.

L’analyse régionale fait ressortir la zone Asie-Pacifique comme dominant le marché sur toute la période, aussi bien pour les revenus générés que pour le taux de croissance. Cette tendance s’explique par la demande élevée en MMT en Chine et au Japon, en particulier pour les secteurs de l’électronique, de l’automobile et des machines lourdes.

Quant aux principaux fournisseurs sur ce marché, l’étude a retenu Faro, Hexagon Manufacturing Intelligence, Nikon, Carl Zeiss, Mitutoyo, Keyence, GOM, Creaform (groupe Ametek), Perceptron et Tokyo Seimitsu.

Dernière modification le jeudi, 07 mars 2019 14:51
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

23/05/2019 - 23/05/2019
A3P Métrologie
04/06/2019 - 04/06/2019
Automation Class Factory
05/06/2019 - 06/06/2019
Atmos’Fair
05/06/2019 - 05/06/2019
Journée technique du CFM
12/06/2019 - 13/06/2019
Expo Biogaz
17/06/2019 - 23/06/2019
Salon international de l'aéronautique et de l'espace
18/06/2019 - 18/06/2019
Energy Class Factory
18/06/2019 - 18/06/2019
Innovations Day France 2019

Mesure mécanique, vision et CND
Analyseurs de bruit et vibration

Les analyseurs OROS permettent de mesurer et d'analyser de 2 à + de 1000 voies.Conçus pour de l’analyse [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • PC pour connexion vers le cloud
 PC pour connexion vers le cloud

    Siemens a ajouté le Simatic IPC127E à sa gamme de PC industriels. Il peut être utilisé comme passerelle, et permet de gérer les données directement dans l’environnement de production.

    Lire la suite >
  • Sources de bruit calibrées Sources de bruit calibrées
    Les sources de bruit à haut Excess Noise Ratio (ENR) NC3600 de Noisecom (Wireless Telecom Group) sont destinées aux tests OTA (Over-The-Air) dans le cadre de la caractérisation des chipsets 5G et des composants dans les bandes millimétriques.
    Lire la suite >
  • Robot pour l'industrie agroalimentaire Robot pour l'industrie agroalimentaire
    
Stäubli Robotics présente sa dernière génération de robots SCARA TS2. Dotés d'une structure fermée, ils répondent aux contraintes de travail en environnements sensibles, comme dans l'industrie agroalimentaire.
    Lire la suite >
DRAM
Dynamic Random Access Memory, mémoire à accès aléatoire. Les RAM se présentent sous la forme de circuits intégrés et sont indispensables à l’exécution de n’importe quel programme applicatif ou à l’affichage d’une image.
Les RAM sont des mémoires non volatiles, c’est-à-dire qu’elles perdent leur contenu dès qu’elles ne sont plus alimentées (on parle aussi de “mémoire vive”).
Les DRAM sont des RAM “dynamiques”, qui nécessitent d’être rafraîchies plusieurs milliers de fois par seconde pour conserver leurs informations. Elles s’opposent aux RAM “statiques”, qui n’ont pas besoin d’être rafraîchies.