Le Cetim et l’UTC confirment leur partenariat en technologies de transmission hydraulique

Rédigé par  vendredi, 07 juin 2019 17:12

Selon l’accord signé, le Centre technique des industries mécaniques et l’Université de Compiègne recadrent leur collaboration de longue date et renouvelle la chaire d’enseignement et de recherche en hydraulique.

Le Centre technique des industries mécaniques (Cetim) situé à Senlis dans l’Oise et l'Université de technologie de Compiègne (UTC) ont signé un nouvel accord marquant la poursuite de leur collaboration et le renouvellement de la chaire hydraulique créée en 2009. Ce partenariat a pour objectif de relever les nouveaux défis de l'hydraulique pour la mécanique, l'agromachinisme – notamment dans le cadre du centre d’expertise Pima@tec en construction à Beauvais (Oise) – et de l'industrie du futur. Les deux institutions, qui tirent profit de leur proximité géographique, collaborent déjà depuis la création de l’UTC, aussi bien sur un plan pédagogique que sur la R&D, proposant une offre commune de prestations à forte valeur ajoutée pour les entreprises françaises et à l'international.

Fruit de la réflexion menée par le Cetim, l'UTC, les industriels des transmissions hydrauliques et leur syndicat Artema, la chaire hydraulique constitue un centre de formation d’ingénieurs en technologies de transmission de puissance par fluide, avec déjà à son actif 200 étudiants ayant bénéficié de cet enseignement. Elle représente également un espace de recherche appliquée, de transfert de compétences et de développement de solutions innovantes pour les entreprises.

« Les problématiques rencontrées dans le domaine industriel constituent des cadres intéressants pour faire progresser et promouvoir la recherche technologique », déclare Philippe Lubineau, directeur de la Recherche et des Programmes au Cetim. Des propos partagés par le président de l’UTC, Philippe Courtier, qui ajoute: « La politique de recherche contribue à la compétitivité des entreprises françaises mais aussi au meilleur cadrage de l’évolution de l’offre de formation ».

Dernière modification le vendredi, 07 juin 2019 17:12
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

12/11/2019 - 15/11/2019
Productronica

Capteurs et transmetteurs
Thermorésistance iTHERM TM411 | Endress+Hauser

Cette thermorésistance iTHERM a été conçue pour répondre aux exigences de l'agroalimentaire et des [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Transmetteur de niveau radar pour l’eau Transmetteur de niveau radar pour l’eau
    Destiné aux applications de l’eau et des eaux usées, le nouveau transmetteur de niveau radar Optiwave 1400 C de Krohne se distingue par sa compacité et un prix compétitif.
    Lire la suite >
  • IHM pour détecteurs de gaz IHM pour détecteurs de gaz
    Crowcon Detection Instruments (groupe Halma) a complété son offre de panneaux de contrôle, avec le modèle HMI (Human Machine Interface). Ce dernier assure une visibilité complète d’un système, en parallèle des automates, SCADA et autres systèmes numériques de contrôle-commande (SNCC) existants ou des tableaux synoptiques surveillant des vues plus larges du système.
    Lire la suite >
  • Vanne à bille Vanne à bille
    GF Piping Systems a revu le concept de sa vanne à bille 546, pour que le nouveau modèle 546 Pro repose désormais sur une plate-forme modulaire. Son adaptation plus facile aux différentes applications réduit les coûts de services et de modernisation.
    Lire la suite >
Atex
Le terme “Atex” est la contraction de ATmosphères EXplosibles. Le mot est devenu célèbre parce qu’il fait l’objet de deux directives européennes. La première (94/9/CE) concerne les fabricants d’instruments et équipements pour atmosphères explosives et elle est entrée en application le 1er juillet 2003. La seconde (99/92/CE) concerne les industriels qui ont des process en atmosphères explosives : elle est entrée en application le 1er juillet 2003 pour les nouvelles installations et le 1er juillet 2006, elle deviendra obligatoire pour les autres installations.
La directive 94/9/CE est souvent appelée Atex100a ou Atex95.
La directive 99/92/CE est souvent appelée Atex118a ou Atex137.