Le marché du scanning 3D envisage plus de 18% de croissance

Rédigé par  vendredi, 28 juin 2019 16:17

Selon Research and Markets, la croissance de ce marché mondial est portée par l’adoption accrue de technologies de scanner 3D dans divers secteurs industriels et dans la santé, pour gagner en qualité et en efficacité.

Le cabinet d’analyse Research and Markets a étudié le marché mondial du scanning 3D, le créditant d’un taux de croissance annuel composé (CAGR) de 18,4 % avec des revenus qui devraient atteindre 13,3 milliards de dollars à l’horizon 2024. Cette progression résulte de l’adoption accrue de cette technologie en particulier dans les secteurs de la fabrication industrielle, de l’aérospatial, de la défense, du bâtiment et de la santé. Cela se traduit notamment par le développement d’applications de rétro-ingénierie, de prototypage rapide, de contrôle qualité ou de scanner corporel.

Dans cette étude, le scanning 3D, ciblant les critères de forme, de texture ou de couleur, prend en compte les technologies de scanner laser, à lumière structurée ou optique, avec de plus une distinction entre les courtes, moyennes et longues portées.

Au niveau régional, l’Amérique et l’Europe présentent un fort potentiel en matière d’applications de pointe visant à gagner en qualité et en efficacité. L’Amérique occupait ainsi la première place sur le marché en 2017. Cependant, c’est la zone Asie-Pacifique qui devrait connaître le taux de croissance le plus rapide d’ici à 2024.

Une dizaine d’acteurs ont été retenus pour cette étude, soit Faro, Creaform, GOM, Konica Minolta, 3D Digital, Autodesk, 3D Systems, Shapegrabber, Maptek et Nikon Metrology.

Dernière modification le vendredi, 28 juin 2019 16:17
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

16/06/2020 - 17/06/2020
Journées de la mesure 2020
23/06/2020 - 26/06/2020
SITL

Mesure physique, analyse chimique
Experts en analyses physico-chimiques

Avec plus de 35 ans d'expérience en analyse physico-chimique et une présence dans le monde entier, [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Nathalie HEURLIN
Chef de publicité
n.heurlin@mesures.com - 02.98.27.79.99
5M
Dans un diagramme causes-effets, les causes peuvent être classées en cinq familles, toutes commençant par la lettre “M” : main-d’œuvre, méthode, milieu, matière première, matériel.