Logiciel de détection de défauts de surface


Rédigé par  mercredi, 13 novembre 2019 16:46

Ametek Surface Vision propose une nouvelle version de son logiciel d'inspection de surface SmartView. Elle comprend de nouvelles fonctions et une nouvelle interface utilisateur plus intuitive

.

# Affichage simultané de vues multiples

# Calcul en temps réel de la proportion de la zone de défaut par rapport à la surface totale

# Nouveaux modes de traitement et de détection de défauts

# Classification parallèle : jusqu'à 4 classificateurs

# Système d'exploitation : Microsoft Windows



Ametek Surface Vision

www.ameteksurfacevision.com

Dernière modification le mercredi, 13 novembre 2019 16:46
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans


Mesure physique, analyse chimique
Experts en analyses physico-chimiques

Avec plus de 35 ans d'expérience en analyse physico-chimique et une présence dans le monde entier, [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jg.canuet@mesures.com - 01.53.90.17.03
  • Capteur de proximité
 Capteur de proximité

    Le nouveau TopWorx GO Switch 7LY d'Emerson Electric est un capteur de proximité doté d'un affichage Led lisible au soleil. Supportant une plage de température de -40 à +60 °C et un niveau de protection de IP66/68, il convient ainsi aux environnements difficiles.

    Lire la suite >
  • Sonde de pH sans verre Sonde de pH sans verre
    Endress+Hauser a développé la sonde de pF Memosens CPS77D. Elle se distingue par un nouveau design avec une extrémité biseautée, qui présente une surface de contact plus grande, et une puce Isfet plus grosse, qui assure des mesures plus rapides et la tenue aux nettoyages en place (NEP).
    Lire la suite >
  • Logiciel d'intelligence opérationnelle
 Logiciel d'intelligence opérationnelle

    Siemens a lancé la version 6.0 de son logiciel d’intelligence opérationnelle XHQ, qui devient plus performant et plus convivial.

    Lire la suite >
RoHS
Restrictions of the use of certain Hazardous Substances, restrictions sur l’utilisation de certaines substances dangereuses dans les équipements électriques et électroniques. Celles-ci font faire l’objet d’une directive européenne. Il s’agira notamment de limiter l’utilisation du plomb, du cadmium, du mercure, du chrome hexavalent, du PBB et du PBDE. Pour chacune de ces substances, des exceptions sont prévues pour l’application de la directive.