Hexagon accélère l’inspection des pièces dans l’atelier

Rédigé par  vendredi, 20 septembre 2019 16:07

Le groupe suédois lance PartInspect L, une cellule clé en main de mesure 3D automatisée, exploitant les scanners à lumière structurée de la gamme Aicon.

La division Manufacturing Intelligence du groupe Hexagon a lancé PartInspect L, une solution de mesure 3D automatisée, conçue pour répondre à la demande croissante en analyse de pièces alliant haute qualité et rapidité. Ce système est basé sur différentes technologies de scanners à lumière structurée de la gamme Aicon, qu'il associe à un bras de robot adaptable, le tout logé dans une cellule modulaire.

« PartInspect L fait entrer le contrôle qualité à haute vitesse dans l’atelier de fabrication, le rendant accessible à tous les opérateurs sans formation approfondie et offrant un gain de productivité significatif », explique Dirk Rieke-Zapp, responsable produits Scanners Aicon et Automatisation chez Hexagon.

Préassemblé et configuré en usine, le système PartInspect L est présenté comme une cellule Plug & Play qui s’installe sur site en moins de deux jours, aussi bien en dehors qu’intégrée à la chaîne de production. Il cible la mesure 3D de pièces d’un diamètre ou d’une hauteur pouvant atteindre 1,5 mètre et pesant jusqu’à 2 tonnes.

PartInspect L est disponible en deux versions, avec d’une part la configuration Efficient qui met en œuvre le scanner d’entrée de gamme Aicon PrimeScan, tandis que la variante HiEnd exploite le modèle à hautes performances Aicon StereoScan neo. Notons pour finir que ces deux formules sont compatibles avec le système de photogrammétrie DPA Online pour une précision des mesures plus élevée.

Dernière modification le vendredi, 20 septembre 2019 16:07
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

11/12/2019 - 11/12/2019
Energy Class Factory
28/01/2020 - 30/01/2020
Sepem Industries Rouen

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Moteurs pas à pas La structure robuste, la grande plage de régimes et la puissance exceptionnelle dans [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jg.canuet@mesures.com - 01.53.90.17.03
DCO
Demande chimique en oxygène. La DCO, contrairement à la DBO, ne s'intéresse qu'aux phénomènes chimiques. La DCO est définie comme étant la quantité d'oxygène équivalente à la quantité de dichromate consommée par les matières lorsqu'on traite un échantillon d'eau avec cet oxydant dans des conditions bien déterminées. La mesure de la DCO consiste à oxyder l'échantillon au dichromate puis à mesurer le dichromate restant.