Artec 3D automatise le scan des petits objets

Rédigé par  vendredi, 27 septembre 2019 16:10

Le spécialiste des technologies 3D lance la Turntable qui s’associe au logiciel Artec Studio et au scanner Space Spider pour effectuer aisément et rapidement le scan 3D de petits objets complexes.

Spécialisé en matériels et logiciels de scan 3D, Artec 3D vient de sortir la Turntable, un plateau tournant intelligent conçu pour simplifier et accélérer la numérisation des petits objets aux détails complexes. Doté d’une connectivité Bluetooth, ce système est entièrement compatible avec le logiciel de traitement de données Artec Studio et accompagne l’utilisateur d’un scanner 3D portable Space Spider, en automatisant l’opération.

« Notre objectif a toujours été de créer des outils professionnels hautement précis et aussi conviviaux que possible, réduisant au minimum la formation nécessaire pour les utiliser », explique Artyom Yukhin, pdg d’Artec 3D. L’utilisateur doit simplement lever ou abaisser le scanner pendant que l’objet tourne et les données acquises s’affichent dans Artec Studio.

Un autre atout annoncé pour la Turntable réside dans sa capacité à rétablir automatiquement le suivi en cas de perte de celui-ci à n’importe quel moment du scan. La table retourne alors en arrière puis reprend sa rotation lorsque le scanner a récupéré le suivi.

En ce qui concerne ses caractéristiques, la Turntable affiche un diamètre de 250 mm, effectue une rotation en 13 s et supporte des objets pesant jusqu’à 3 kg.

Dernière modification le vendredi, 27 septembre 2019 16:10
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

11/12/2019 - 11/12/2019
Energy Class Factory
28/01/2020 - 30/01/2020
Sepem Industries Rouen

Capteurs et transmetteurs
Détecteur de niveau à lames vibrantes Liquiphant

Le Liquiphant FTL31 est un détecteur de niveau pour les liquides. Le FTL31 est conçu pour les applications [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jg.canuet@mesures.com - 01.53.90.17.03
DCO
Demande chimique en oxygène. La DCO, contrairement à la DBO, ne s'intéresse qu'aux phénomènes chimiques. La DCO est définie comme étant la quantité d'oxygène équivalente à la quantité de dichromate consommée par les matières lorsqu'on traite un échantillon d'eau avec cet oxydant dans des conditions bien déterminées. La mesure de la DCO consiste à oxyder l'échantillon au dichromate puis à mesurer le dichromate restant.