Hexagon propose une plate-forme de visualisation du monde réel

Rédigé par  vendredi, 20 mars 2020 15:20

La plate-forme HxDR offre une représentation numérique du monde réel permettant la visualisation et le partage de projets, et donnant aussi accès à la vaste bibliothèque de répliques de villes et de paysages d’Hexagon.

Le suédois Hexagon, spécialisé en capteurs, logiciels et solutions autonomes, vient de lancer la plate-forme de visualisation HxDR qui offre une représentation numérique précise du monde réel. Basée sur le cloud, elle combine les données issues de capteurs aéroportés, terrestres et mobiles, assurant non seulement la visualisation mais aussi le partage de projets et de modèles de conception 3D dans un environnement conforme à la réalité. Elle permet d’explorer l’extérieur d’une ville et de se rendre à l’intérieur des bâtiments.

La plate-forme HxDR constitue une aide à la prise de décisions s’adressant à de nombreux professionnels, notamment aux reponsables de l’urbanisme pour le développement de villes intelligentes, aux architectes pour la conception de bâtiments, ou encore aux médias et entreprises de divertissement pour le repérage de sites à distance.

Les utilisateurs peuvent glisser et déposer dans HxDR leurs fichiers de capture de la réalité pour les soumettre à la fonction de maillage automatique. Ils ont également accès aux répliques du monde réel de la collection Hexagon qui compte actuellement 3,6 pétaoctets de villes et de paysages.

« Nous avons un positionnement privilégié pour proposer cette plate-forme innovante grâce à la vaste bibliothèque de données provenant de notre offre de capteurs et de services de visualisation leader sur le marché – offre que nous enrichissons en permanence au travers de la R&D et des acquisitions stratégiques de Technodigit, Luciad, MyVR et Melown Technologies », explique Ola Rollén, président et CEO d’Hexagon.

Dernière modification le vendredi, 20 mars 2020 15:20
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

26/05/2020 - 28/05/2020
Carrefour des fournisseurs de l’industrie agroalimentaire (CFIA)
09/06/2020 - 11/06/2020
Sepem Industries Colmar
23/06/2020 - 26/06/2020
Global Industrie
23/06/2020 - 26/06/2020
SITL
24/06/2020 - 25/06/2020
Analyse industrielle

Capteurs et transmetteurs
Proline Promag P 100 et Proline Promass P 100

Le Promag P 100 est destiné aux applications chimiques et de process avec liquides corrosifs et températures [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Nathalie HEURLIN
Chef de publicité
n.heurlin@mesures.com - 02.98.27.79.99
  • Plateforme de collecte de données géospatiales Plateforme de collecte de données géospatiales
    
La plateforme DJI Terra, conçue par DJI, accélère le traitement et améliore la précision des données issues de relevés effectués par des drones.
    Lire la suite >
  • Analyseur d’oxygène Analyseur d’oxygène
    Après les analyseurs de gaz Pulsar (NDIR multigaz), Solar (FID), Quasar (chimiluminescence), Signal Group a complété sa série IV avec le modèle Aurora. Cet analyseur de dioxygène (O2) à cellule paramagnétique se distingue par sa simplicité d’utilisation, sur site ou depuis un bureau, grâce à un logiciel d’accès à distance et de contrôle sur Internet.
    Lire la suite >
  • Transmetteur de température et d’humidité Atex Transmetteur de température et d’humidité Atex
    L’EE100Ex d’E+E Elektronik est un nouveau transmetteur de température et d’humidité relative (HR) à sécurité intrinsèque. Doté des agréments Atex et IECEx Zone 1, il peut être mis en œuvre dans des atmosphères explosibles.
    Lire la suite >
EPSG
L’EPSG (Ethernet Powerlink Standardization Group) est une organisation indépendante fondée en
2003 par des sociétés du domaine des automatismes industriels et du contrôle d’axes. Elle a pour but d’assurer le développement et la diffusion de Powerlink, standard lancé en 2001. Ce système de communication Ethernet temps réel est un protocole étendant la norme Ethernet IEEE 802.3 et assurant des transferts de données temps réel avec des temps de cycle de 200 μs. L’EPSG coopère avec d’autres organisations indépendantes comme le CAN in automation (CiA) et l’IEC (International Electrical Commission).