Imprimer cette page

La FIM se mobilise face à la crise du Covid-19

Rédigé par  vendredi, 03 avril 2020 15:34

La Fédération des industries mécaniques accompagne les entreprises pour maintenir l’activité sans faire courir de risques aux salariés, afin qu’elles continuent à donner accès aux produits de première nécessité et qu’elles assurent leur survie économique.

Face à la crise sanitaire sans précédent du Covid-19, la Fédération des industries mécaniques (FIM) déclare se mobiliser pour le maintien de l’appareil productif aussi fonctionnel que possible, dans le respect des règles de protection et de sécurité des salariés. Pour les industries mécaniques, qui se situent au cœur de la production et de la logistique, il s’agit d’un « défi de taille » que le président de la FIM, Henri Morel, appelle à relever pour permettre aux personnels médicaux et aux Français d’accéder aux produits de première nécessité, et pour que les entreprises assurent leur survie économique.

La FIM s’associe donc à la position exprimée le 20 mars dernier par l’Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM) et par les partenaires sociaux représentatifs de la branche de la métallurgie, demandant d’une part que « les entreprises adaptent scrupuleusement leur environnement de travail en mettant en place les mesures organisationnelles, collectives et individuelles qui permettent d’assurer la sécurité sanitaire de tous ». Et d’autre part, que « les entreprises identifient en priorité les activités vitales nécessaires à leur fonctionnement, à celles des filières utiles au pays, ainsi que celles intra-filières ».

La FIM s’engage pour sa part aux côtés des industriels qu’elle représente, afin de les tenir informés en temps réel des mesures, aides et accompagnements mis en place pour traverser cette crise. La fédération a aussi décidé d’offrir aux entreprises industrielles pendant les prochaines semaines, un accès gratuit à sa lettre d’information réservée habituellement à ses adhérents.

Dernière modification le vendredi, 03 avril 2020 15:34

Sur le même sujet

Connectez-vous pour commenter