Le Cetim dévoile les technologies prioritaires pour l'avenir de la mécanique

Rédigé par  mardi, 12 avril 2016 18:05

Pour guider l’industrie mécanique dans ses orientations stratégiques, le Cetim a identifié, en collaboration avec ses partenaires, 53 technologies jugées prioritaires pour la mécanique à l’horizon 2020.

Le Centre technique des industries mécaniques (Cetim) a publié son étude baptisée Technologies prioritaires 2020 en mécanique, visant à identifier les technologies dont la maîtrise peut procurer ou renforcer un avantage compétitif. Elle intervient en parallèle de l'exercice Technologies Clés 2020 du ministère de l'Industrie. Réalisée entre l’automne 2014 et le printemps 2015, cette analyse a été pilotée par un collectif d’industriels, de donneurs d’ordres, de techniciens, de représentants du monde de la recherche et d’Oseo, avec pour objectif de constituer un outil de réflexion stratégique destiné aux entreprises mécaniciennes et aux acteurs économiques chargés du développement de cette filière.

Il en ressort 53 technologies prioritaires, qui se répartissent en 6 briques interdépendantes. On a ainsi quatre briques situées au cœur de la mécanique, à savoir Matériaux et surfaces (6 technologies), Procédés de fabrication (12), Conception et simulation (10), Mécatronique contrôle surveillance (10). Une cinquième brique regroupe les technologies du Numérique (6), très transversales et qui occupent une place grandissante dans la performance des entreprises. Enfin, la sixième brique réunit les technologies du Développement durable (9), incontournables en raison des opportunités qu’elles suscitent et des contraintes réglementaires auxquelles les entreprises doivent répondre.

Dernière modification le mardi, 12 avril 2016 18:05
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

19/09/2017 - 21/09/2017
Congrès international de métrologie (CIM)
19/09/2017 - 21/09/2017
Enova Paris
27/09/2017 - 28/09/2017
Simer
03/10/2017 - 03/10/2017
Journée Technique - Accréditation NF ISO 17025
05/10/2017 - 06/10/2017
4DMIX
10/10/2017 - 10/10/2017
Journée technique du CFM
10/10/2017 - 11/10/2017
Atmos’Fair
10/10/2017 - 12/10/2017
Sepem Industries Angers
18/10/2017 - 18/10/2017
Table ronde Mesures sur l'efficacité énergétique

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Machines à décaper l’isolantLa technique moderne ne peut pas renoncer aux câbles. Pour pratiquement [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Alimentations pour l'industrie nucléaire Alimentations pour l'industrie nucléaire
    Ametek Solidstate Control propose les Nuclear Digital ProcessPower, les premières alimentations sans interruption du marché, selon le fabricant, répondant à la classe 1E imposée dans les installations nucléaires.
    Lire la suite >
  • Commutateur avec batterie Commutateur avec batterie
    Le BSP-360 de Planet est un commutateur Ethernet administrable. Il est conçu avec batterie pour le déploiement de réseaux de contrôle et de gestion à distance de dispositifs IP.
    Lire la suite >
  • Panel PC robustes Panel PC robustes
    Les Panel PC APC-3072 et APC-3082 d’Aplex sont conçus pour les véhicules commerciaux et industriels, ainsi que les environnements critiques (IP66 et connecteurs M12 étanches).
    Lire la suite >
Théorème de Shannon
Il concerne la numérisation d’un signal analogique. La numérisation consiste à échantillonner le signal à une fréquence donnée et à attribuer une valeur numérique à chacun des échantillons ainsi obtenus. Le théorème de Shannon dit que si on veut être sûr de ne perdre aucune informatique sur le signal, il faut que la fréquence d’échantillonnage soit au moins le double de la fréquence maximale contenue dans le signal. Ainsi, si un signal 10 Hz contient des harmoniques jusqu’au rang 20 (la fréquence maximale est alors de 20 x 10 = 200 Hz), il doit être échantillonné à une fréquence qui est au moins le double de 200 Hz, soit 400 Hz minimum.