Le gouvernement soutient l'investissement productif un an de plus

Rédigé par  mardi, 12 avril 2016 16:26

François Hollande a annoncé le 6 avril que le mécanisme de suramortissement des investissements des entreprises, qui devait prendre fin ce mois-ci, était prolongé d’un an. Une bonne nouvelle pour l'industrie française, saluée par la Fim et le Symop.

Le 6 avril dernier, le président de la République François Hollande a annoncé que le mécanisme de suramortissement des investissements des entreprises, qui devait prendre fin ce mois-ci, était prolongé d’un an. Cette mesure doit être inscrite dans la loi dans les semaines qui viennent.

Une bonne nouvelle pour l'industrie française qui a été accueillie avec enthousiasme par deux des organismes qui ont promu ce dispositif, à savoir la Fim (Fédération des industries mécaniques), l’un des membres fondateurs de l’Alliance Industrie du futur, et le Symop (Syndicat des machines et technologies de production), l'un des principaux membre de la Fim.

« C’est l’ensemble de l’industrie qui doit se féliciter d’une telle annonce. C'est un signal fort du gouvernement, qui marque ainsi son soutien à l’investissement productif, mais surtout aux projets de modernisation des process et outils de production des TPI/PMI et ETI françaises, explique Constant Bernard, président du Symop. Bien qu’il nous semble urgent de clarifier quel projet de loi portera le dispositif, nous saluons la prorogation de cette mesure ».

« C’est un signal très positif qui encouragera nos chefs d’entreprise à investir et permettra de mener à terme des projets d’investissement enclenchés il y a plusieurs mois, renchérit Jérôme Frantz, président de la Fim. L’Industrie du Futur ne pourra véritablement émerger que si nous investissons aujourd’hui pour les usines de demain et cela ne peut se faire que dans un environnement fiscal favorable ».

Le Symop et la Fim appellent tous les acteurs en contact avec les PME/ETI à relayer cette annonce afin que le plus grand nombre de projets bénéficie de cette dynamique.

Dernière modification le mardi, 12 avril 2016 16:26
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans


Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Machines à décaper l’isolantLa technique moderne ne peut pas renoncer aux câbles. Pour pratiquement [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Alimentations de laboratoire Alimentations de laboratoire
    En plus d’être compactes et silencieuses (via une régulation automatique du ventilateur), les alimentations de laboratoire de la série NGE100 de Rohde & Schwarz intègrent des voies isolées galvaniquement pouvant être connectées en série ou en parallèle pour augmenter les tensions ou les puissances de sortie.
    Lire la suite >
  • Système d’entrées/sorties décentralisé Système d’entrées/sorties décentralisé
    Le nouveau système d’entrées/sorties décentralisé Simatic ET 200SP HA de Siemens a été est développé pour l’industrie des procédés.
    Lire la suite >
  • Capteur de couple Capteur de couple
    La gamme de mesure du capteur de couple T22 de HBM s'étend répondant ainsi aux besoins de mesures de petits couples, notamment dans l’industrie du roulement.
    Lire la suite >
CompactFlash
Les mémoires Flash sont un type particulier de mémoire morte qui s'apparente à la technologie EEPROM (Electrically Erasable Programmable Read-Only Memory). Il s’agit de mémoires non volatiles, c'est-à-dire que les données qu'elles contiennent sont conservées en l'absence d'alimentation électrique, mais elles peuvent être modifiées aisément par application d'un courant.